"Le Fonds de garantie va promouvoir les jeunes entrepreneurs congolais ", (Kasongo Mwema)

PAR Deskeco - 31 juil 2019, Dans Actualités

Le porte-parole du président de la République, Kasongo Mwema Yamba Yamba, dans un échange informel avec trois médias locaux dont DESKECO.COM, est revenu sur la promesse faite par Félix Tshisekedi à ABUJA au Nigeria, lors du Forum sur l'entrepreneuriat, de créer un Fonds de garantie devant financer les projets des jeunes entrepreneurs en République démocratique du Congo.

"L'idée du président de la République est que nous allons mettre en place une structure qui va proposer aux banques une garantie de l'Etat pour pouvoir aider les jeunes entrepreneurs qui n'ont souvent rien à hypothéquer", a dit Kasongo Mwema, échangeant à bâton rompu avec les trois médias. 

De son avis, c'est juste question de quelques jours pour que ce Fonds de garantie soit mis en place. 

"L'idée nouvelle c'est qu'il faut promouvoir les jeunes entrepreneurs. Ce n'est pas parce que vous avez une petite startup que vous n'êtes pas entrepreneur. Le Fonds de garantie annoncé par le chef de l'Etat va aider tous ces jeunes ayant des startups à approcher les banques pour qu'elles les aident à se développer. D'ici quelques jours, il y aura un texte qui va institué ce Fonds de garantie pour aider les jeunes entrepreneurs. Comme ils sortent des universités, ils n'ont pas de moyens financiers pour lancer leurs projets. Et, pour la plupart de ces jeunes, ils viennent des milieux simples et n'ont pas nécessairement des garanties requises pour obtenir un crédit auprès des banques", a-t-il ajouté. 

Participant au Forum sur l'entrepreneuriat organisé, du 26 au 27 juillet à ABUJA par la Fondation du milliardaire nigérian Tony Elumelu, le président de la République a déclaré : “Par ce fonds de garantie, nous pensons, dans un premier temps, pouvoir couvrir les risques que les banques hésitent à prendre, mais aussi nous allons imposer à celles-ci de ne pas dépasser les 5% de taux d’intérêt. Cela va booster le génie créateur des jeunes et permettre la croissance que nous attendons de cette catégorie de la population. Cela mettra aussi fin à la fuite de nos cerveaux”. 

Le chef de l'Etat croit en la jeunesse pour le développement de la RDC. Ainsi, il entend accélérer le développement à travers ce Fonds de garantie destiné à offrir un capital d'amorçage de projet des startups. 

“Pour développer nos pays, nous avons un atout majeur, au-delà de nos richesses et potentialités, c’est la population, surtout sa jeunesse. Nous devons tout mettre en œuvre pour garder ces enfants du pays chez eux, en leur permettant, par un encadrement responsable, de pouvoir investir là où ils sont. De la sorte, nous allons accélérer le développement. Mon pays offre énormément d’opportunités. J’ai vu ici qu’il y a des banquiers, des femmes et hommes d’affaires intéressés par le secteur énergétique, par l’agriculture, par les mines, j’aimerais dire qu’il y a de la place pour tous ceux-là en RDC”, a ajouté le président de la République alors qu'il s'exprimait au côté de ses homologues Paul Kagame et Macky Sall, devant des opérateurs économiques et notamment des jeunes entrepreneurs venus de plusieurs pays africains. 

En République démocratique du Congo, les banques commerciales n'accordent pas de crédits à des projets non encore mis en œuvre surtout quand ils sont proposés par des jeunes sans expérience de terrain. 

Amédée Mwarabu 

Articles similaires