RDC :Le Comité laïc de coordination projette une croisade contre la corruption dès le 1er octobre 2019

PAR Deskeco - 19 sep 2019, Dans Actualités

Dans une déclaration diffusée ce jeudi 19 septembre, le Comité laïc de coordination (CLC) a donné un ultimatum "jusqu'au 30 septembre 2019" aux institutions de la République et particulièrement au gouvernement en exigeant : "la suspension, à titre conservatoire, de toutes les personnes impliquées dans le détournement de 15 millions de dollars, afin de permettre à la justice de faire son travail sans entraves; la démission de tous les juges de la Cour constitutionnelle afin de permettre à cette haute institution de vivre sa renaissance avec une nouvelle équipe de juges compétents, dignes et intègres".

"Au-delà de ce délai et en absence de ces signaux prometteurs: le CLC annonce, d'ores et déjà, au nom du peuple congolais, le démarrage à partir du 1er octobre, d'une grande croisade nationale contre la corruption, l'impunité et l'impuissance de la justice et des forces de l'ordre ; le CLC invite d'avance tous les hommes de foi et de bonne volonté à participer activement aux actions pacifiques qu'il organisera dans le cadre de cette croisade ", note Cette institution citoyenne qui fait partie de l'église catholique de la RDC.

A re (lire) : http://Dossier 15 millions USD : Félix Tshisekedi donne le feu vert à la justice

Intitulée" Ensemble, disons non à l'impunité et à l'impuissance de la justice ", cette est signée par Jonas Tshiombeka, le professeur Isidore Ndaywel, Gertrude Ekombeet Julien Lukengu.

Le CEL a organisé plusieurs manifestations publiques sous l'ancien régime pour dénoncer le blocage du processus électoral et les velléités de Joseph Kabila à se représenter pour un troisième mandat en violation de la constitution.

Amédée MK 

Articles similaires