RDC : Aucun membre du gouvernement ne peut recevoir un cadeau excédant 210 USD (Acte d'engagement)

PAR Deskeco - 19 sep 2019, Dans Actualités

Les 67 membres du Gouvernement y compris le premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, ont signé le 18 septembre une charte d'obligation éthique qu'ils devront observé scripuleusement au risque de se voir révoquer de l'Exécutif national.

En effet, la sanction est sans équivoque,  en cas de non respect de l’une de ces dispositions. L’Acte d’engagement éthique prévoit que le membre du Gouvernement concerné renonce à son mandat au cas où le manquement serait établi.

Aucun congolais ne devrait lésiner sur la surveillance de l'observation de ces obligations. Ainsi par exemple, aucun membre du gouvernement ne devrait recevoir, des gens qui sont en relation professionnelle avec lui directement ou indirectement, un cadeau d'une valeur excédant 350 000 FC, soit 210 USD.

Cette obligation éthique c'est pour lutter contre les pratiques de corruption qui ont gangrené la République démocratique du Congo depuis plusieurs années.

Lors de la première réunion extraordinaire du Conseil de ministres, le 13 septembre, le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a appelé les membres du gouvernement à une "lutte permanente contre la corruption".
Voici les six obligations éthiques que chaque membre du Gouvernement s’est engagé à se réserver :
– De se prononcer sur toute affaire sur laquelle il a à directement ou indirectement un intérêt personnel. Conflit d’intérêts;

– D’exercer, par lui-même ou par personnes interposées, toute activité commerciale professionnelle mandat ou service rémunéré. Incompatibilité;

– De divulguer le secret professionnel. Confidentialité;

– D’utiliser les biens publics pour des fins personnelles. Abus des ressources publiques;

– De recevoir des cadeaux d’une valeur excédent CDF 350 000 (francs congolais) de ceux qui sont en relation professionnelle avec lui (membre du Gouvernement) directement ou indirectement. Impartialité;

– De se conforme à tous les articles du Code de conduite l’Agent public de l’État en vigueur depuis 2002;

Amédée MK

Articles similaires