RDC : le Centre Carter appelle le gouvernement à s'impliquer pour que les minerais soient transformés localement et qu'ils profitent au peuple

Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 15 juin 2021 07:34, Dans Actualités

Le Centre Carter appelle le gouvernement congolais à créer les conditions favorables à la transformation locale des minerais afin de garantir que les ressources minières du pays profitent davantage au peuple congolais.

Une mise au point qui coïncide avec  le troisième anniversaire de l’entrée en vigueur du code minier révisé de Mars 2018. Le Centre Carter exhorte ainsi le gouvernement congolais à créer les conditions favorables à la transformation locale des minerais. 

" Ces conditions incluent notamment la définition et la mise en œuvre d’une politique énergétique et des mesures d’industrialisation du pays comme celles définies dans le Programme d’Actions 2021-2023 du Gouvernement de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre Jean- Michel Sama Lukonde. Le code minier révisé a inscrit l’obligation de traiter les minerais sur le territoire de la RDC en demandant à chaque titulaire de droit minier d’exploitation ou de carrière d’élaborer et de mettre en œuvre son plan d’industrialisation relatif au traitement des produits miniers3 en vue notamment de leur transformation locale4. Le Code a accordé aux titulaires des droits miniers ou de carrières un délai de trois ans pour se conformer à cette obligation " peut-on lire dans ce communiqué de presse du Centre Carter du 14 juin 2021.

Aussi, le Centre Carter appelle à la création d'un environnement qui favorise l'industrialisation de la RDC.

"Dans la pratique, la création d’un environnement favorable à l’industrialisation du pays, incluant la mise en place d’une bonne politique énergétique, l’assainissement du climat des affaires et les mesures incitatives au développement de l’industrie de transformation, faciliterait la mise en application de ces dispositions importantes. Durant les trois dernières années, peu de progrès ont cependant été réalisés dans ce sens pour amorcer le processus de transformation locale pour donner de la valeur ajoutée aux minerais et promouvoir l’économie congolaise".

Le Centre Carter  note qu'il n'y a pas d'attention quant à la mise en œuvre du processus de transformation locale des minerais.

"Si certaines dispositions du code minier révisé sont sur une trajectoire positive de leur mise en œuvre, comme la signature des cahiers des charges de responsabilité sociétale dans certaines provinces, peu d’attention est accordée à la mise en œuvre du processus de transformation locale des minerais, qui constitue pourtant l’un des principaux moyens par lequel l'économie congolaise et la population du pays peuvent tirer un bénéfice substantiel de l’exploitation minière " a précisé, dans ce communiqué, Fabien Mayani, Directeur de Programme Gouvernance des Industries Extractives du Centre Carter en RDC.

Pour le Centre Carter, ce troisième anniversaire du code minier révisé devrait être l’occasion pour le gouvernement congolais d’évaluer tous les défis et opportunités liés à la mise en œuvre des dispositions relatives au processus de transformation locale des minerais et d’élaborer un plan cohérent assorti d’étapes et d’indicateurs du processus d’industrialisation du pays dans son ensemble.

 José MUKENDI

 
 

Articles similaires