La Fondation Mastercard et le CDC Afrique signent un partenariat portant sur 1,3 milliard USD pour élargir l’accès au vaccin contre le Covid-19 sur le continent africain

Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 09 juin 2021 16:10, Dans Actualités

La Fondation Mastercard et les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique) ont annoncé mardi, la mise en place d’un partenariat portant sur 1,3 milliard de dollars pour élargir l’accès aux vaccins contre le COVID-19 sur le continent africain.

L’annonce a été faite par la Directrice générale de la Fondation Mastercard, Reeta Roy, lors d’une cérémonie virtuelle avec la participation du président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat.

Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, président de la République Démocratique du Congo et président de l’Union Africaine (empêché) et ses homologues du Rwanda, Paul Kagamé, Champion national du financement de la santé de l’UA et de la République d’Afrique du Sud, Cyril Matamela Ramaphosa (empêché et représenté), président, champion de l’UA COVID-19, ont également pris part à cette rencontre.

Selon Reeta Roy, ce partenariat entre Mastercard et Africa CDC est "courageux", ajoutant qu’il va permettre d’aider à acheter et à distribuer des vaccins à 50 millions de personnes au cours des trois prochaines années.

Il va aider également à jeter les bases pour la fabrication de vaccins sur le continent en se concentrant sur le développement du capital humain, le soutien à la livraison de vaccins à travers l’Afrique et renforcer CDC Africa, a dit la directrice générale de la Fondation Mastercard.

"Il est urgent d’assurer un accès et une livraison équitables de vaccins dans toute l’Afrique. Cette initiative vise à valoriser toutes les vies et à accélérer la reprise économique du continent", a-t-elle encore expliqué.

Le président de la Commission de l’Union africaine a déploré de son côté la situation du continent sur le plan de la vaccination.

"Aujourd’hui une nouvelle page s’est ouverte sur le continent (…), moins de 2% des africains ont reçu une dose de vaccin, ce qui est inquiétant et très loin de l’objectif, donc le partenariat Mastercard arrive à point nommé", s’est félicité Moussa Faki Mahamat.

L’initiative Sauver des vies et protéger les moyens de subsistance permettra d’acquérir des vaccins pour au moins 50 millions de personnes, de soutenir l’administration de vaccins à des millions d’autres personnes sur le continent, de poser les bases de la fabrication de vaccins en Afrique en mettant l’accent sur le développement du capital humain et de renforcer le CDC Afrique.

L’objectif de l’Union africaine, tel qu’énoncé dans la Stratégie Africaine de développement et d’accès aux vaccins contre la Covid-19, est de vacciner au moins 60% de sa population – soit environ 750 millions de personnes ou la totalité de la population adulte du continent – d’ici la fin de 2022. A ce jour, moins de deux cent pour cent des Africains ont reçu au moins une dose du vaccin.

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires