RDC : une délégation de la société Coréenne Solar City échange avec Willy KITOBO sur des projets qui peuvent soutenir le développement du secteur minier

Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 24 fév 2021 15:41, Dans Actualités

Le ministre sortant des mines Willy KITOBO SAMSONI a échange ce mardi 23 février 2021 avec une délégation Coréenne de la société Solar City conduite par son Directeur Général. Au menu de cet entretien, les projets d’investissement au Congo que propose la Société Solar City et voir comment ces projets peuvent soutenir le développement de manière directe et indirecte du secteur des mines de la RDC.

D'après son cabinet qui l'a annoncé, il s’agit de : - la production des centrales d’énergie solaire ; - l’expansion des infrastructures routières et rails pour faciliter le déplacement de la population, la distribution des produits et l’évacuation des produits miniers ; - la construction des ports et aéroports ; - le développement des puits de forage pour le captage de l’eau potable sous-terraine ; - le développement des villages agricoles et fournitures et matériaux agricoles ; - la construction des complexes résidentiels autour des projets miniers.

Tout en approuvant l’importance des projets proposés pour le pays, le Ministre des mines a essayé de dégager les impacts positifs de ces projets dans le développement du secteur des mines.

"Les projets qui ont un impact direct sont les projets de centrale d’énergie et l’expansion des infrastructures routières et rails puisque le premier diminuera le déficit énergétique qui impacte négativement le secteur et le deuxième permettra la circulation facile des produits miniers et des intrants importés le plus souvent. Le projet de développement de captage des eaux sous-terraines est un projet intéressant puisqu’il résoudra cet impact environnemental observé le plus souvent à côté des sites miniers qui est le rabattement de la nappe aquifère asséchant le plus souvent toute l’eau de la nappe phréatique utilisée par la population environnante puisque facile à capter par des petits puits", a souligné le cabinet de Willy KITOBO.

Comme tout financement demande un remboursement, le Ministre a proposé que des projets concrets et chiffrés soient élaborés pour permettre au Gouvernement de décider sur les types de contrat qui peuvent être signés en partenariat avec Solar City.

Le ministre des mines a donné les opportunités d’investissement de son secteur en partant de la recherche géologique pour trouver des nouveaux gisements, le développement et la valorisation des actifs miniers dormants des entreprises du portefeuille de l’Etat, la valorisation des gisements profonds abandonnés par la fermeture de certaines ZEA, le développement des activités de plusieurs PEPM transformés par des coopératives minières manquant des moyens financiers et enfin, l’investissement dans les infrastructures des communautés locales impactées par les projets miniers.

Clément MUAMBA

 
 

Articles similaires