RDC : la CENCO veut une réforme en profondeur du SECOPE pour garantir la transparence dans la gestion de la paie des enseignants

école
PAR Deskeco - 14 jan 2021 10:25, Dans Actualités

La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), dans son document diffusé le mercredi 13 janvier et intitulé « état des lieux de la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement de base dans les écoles catholiques en RDC et recommandations de la CENCO », appelle à la réforme du SECOPE (Service de contrôle et de paie des enseignants) dans le but de garantir la gestion des fonds mis à sa disposition pour la paie des enseignants.

Dans ses recommandations, estime que pour l’efficacité et la pérennité de la gratuité de l’enseignement de base, le gouvernement devrait s’investir à « réformer en profondeur le SECOPE pour garantir la traçabilité et la transparence des fonds mis à sa disposition par le trésor public pour la paie des enseignants et revoir le contrat avec les institutions financières chargées de la paie des enseignants ».

A noter que le SECOPE est né de la volonté du gouvernement de la République dans le cadre de la politique d’ajustement structurel préconisé par les institutions de Breton Wood à partir de l’année 1980, dans le volet maitrise des effectifs et des masses salariales.

Ce service public a trois missions essentielles : Assurer une gestion efficace du processus de mécanisation et de budgétisation du personnel des établissements publics d’enseignement maternel, primaire, secondaire et professionnel ; Assurer la gestion d’une base de données fiable et sécurisée de la paie et de la carrière des enseignants et du personnel administratif des établissements publics d’enseignement maternel, primaire, secondaire et professionnel ; Assurer le suivi de la paie des enseignants et du personnel administratif des établissements publics d’enseignement maternel, primaire, secondaire et professionnel. Cette dernière mission étant partagée avec le Ministère du Budget (Direction de la paie) et le Ministère des Finances (Direction du Trésor et de l’Ordonnancement).

Bref, le SECOPE est censé œuvrer à assurer la gestion de la carrière des enseignants, maitriser les effectifs et les masses et préparer pour le gouvernement de la République, une paie conforme à la réalité des établissements scolaires.

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires