RDC : le ministre des Hydrocarbures lance les travaux de constitution des dossiers géologiques pour 16 blocs pétroliers et 3 blocs gaziers

Blocs pétroliers
PAR Deskeco - 22 oct 2020, Dans Actualités

Le ministre des Hydrocarbures, Rubens Mikindo Muhima, a lancé mardi à Kinshasa, les travaux de constitution des dossiers géologiques pour les 16 blocs pétroliers et les 3 blocs gaziers sélectionnés en RDC.

Sous la supervision de M. Sabra Mpoyi Wa Mpoyi, directeur de cabinet dudit ministère, les travaux devant conduire aux appels d’offre d’octroi des droits d’hydrocarbures sont exécutés par les experts pendant dix jours, soit du 20 au 30 octobre 2020.

Le ministre a fait savoir que six équipes au total sont chargées de constituer les dossiers géologiques qui sont une étape primordiale vers l’objectif final et celui de constitution de l’appel d’offre à présenter au Conseil des ministres.

Les dossiers comprendront le cadre géographique du bloc (coordonnées géographiques, superficie, position administrative…); les éléments de l’environnement local (agglomérations, hydrographie, géomorphologie, voies d’accès, flore et faune); le  cadre géopolitiques du bloc (pétrologie, stratigraphie, paléontologie, structure…).

Il s’agit aussi des travaux locaux géologiques, géophysiques, géochimiques, photogrammétries, miniers, bathymétriques, pétrologie…); la géologie pétrolière (système pétrolier, thèmes pétroliers pétrographiques et/ou stratigraphiques, paléontologiques, structuraux…).

« Je ne cesse de dire que les hydrocarbures seules peuvent révolutionner notre économie. Car les hydrocarbures sont pour l’économie d’un pays ce que le sang est pour le corps humain », a déclaré le ministre des Hydrocarbures.

Pour rappel, le ministre d’Etat Rubens Mikindo Muhima avait présenté à la 30ème réunion du Conseil des ministres du 8 mai 2020, l’état des lieux du patrimoine pétrolier et gazier de la RDC. A Cette même occasion, il avait soumis et fait adopter par le gouvernement une sélection de 16 blocs pétroliers et 3 blocs gaziers à soumettre aux appels d’offres en vue d’attribution des droits d’hydrocarbures.

Dans le domaine des ressources énergétiques, la RDC a un patrimoine pétrolier et gazier réparti dans trois bassins sédimentaires, avec plus de soixante blocs et concessions bien définis, dont moins de 3% de ce patrimoine, en termes de superficie, sont véritablement mis en valeur à ce jour.

DESKECO

 
 

Articles similaires