RDC : pas de réévaluation d’actifs immobilisés des entreprises en 2019 en raison du faible taux d’inflation (Min. des Finances)

ministre des Finances
PAR Deskeco - 12 fév 2020, Dans Finances

« Le Ministère des Finances informe les opérateurs économiques œuvrant en République démocratique du Congo et concernés par la production et la publication obligatoires des états financiers annuels conformes au référentiel comptable OHADA, qu’il ne sera pas procédé, pour les bilans clos au 31 décembre 2019, à la réévaluation des actifs immobilisés des entreprises en raison du faible taux d’inflation annuel (4,59%) affiché au titre de l’exercice comptable 2019 », note un communiqué daté du 10 février 2020 et signé par le ministre des Finances, Sele Yalaghuli (photo).

L’argentier national invite ainsi « les agents économiques à maintenir à leurs valeurs comptables antérieures les immobilisations acquises avant 2019 et à leurs valeurs d’acquisition, celles acquises au cours dudit exercice comptable ».

A savoir, l’actif immobilisé correspond à l’actif destiné à rester durablement dans l’entreprise. On dit que l'actif est immobilisé en opposition à l’actif circulant car il n’est pas aussi liquidable. L’actif immobilisé est évalué par son coût d’achat ou de production (si l’entreprise le produit elle-même) et certains actifs peuvent être amortis. L’actif immobilisé sera d’autant plus important que l’entreprise aura des besoins en investissements.

L’actif immobilisé comprend : les immobilisations incorporelles (le fonds de commerce, les brevets, etc.), les immobilisations corporelles (les constructions, les équipements, etc.), les immobilisations financières (participations dans d’autres sociétés, filiales, etc.).

En comptabilité, l’actif immobilisé est évalué à son coût d’acquisition. Il y a prise en compte de sa dépréciation si l’actif s’amortit ou en cas de provision pour risques. Une immobilisation amortissable demande trois écritures au bilan : la valeur d'acquisition, la dépréciation cumulée constatée au cours des années, la valeur nette comptable (valeur d'acquisition - dépréciation).

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires