RDC :devant Ilunkamba, Peter Pham insiste sur la lutte contre la corruption

Poignée de main
PAR Deskeco - 11 fév 2020, Dans Actualités

Le Premier Ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a reçu, ce mardi 11 février 2020 à l'immeuble du gouvernement, Peter Pham, envoyé spécial des États-Unis pour la région des Grands Lacs. Accompagné de Mike Hammer, l'Ambassadeur des États-Unis en RDC, Peter Pham a rappelé à Sylvestre Ilunga la volonté de son pays à soutenir les efforts que fournissent le gouvernement congolais notamment dans la lutte contre la corruption, la restauration de la paix à l'Est du pays ainsi que l'amélioration du climat des affaires.

L’envoyé spécial du Gouvernement américain a précisé que cette visite s'inscrit dans le cadre du partenariat privilégié pour la paix et la prospérité que les États Unis ont lancé l'an dernier avec le gouvernement congolais. 

"Je viens dans le cadre de notre partenariat privilégier pour la paix et la prospérité que les États-Unis ont lancé l’an dernier avec le gouvernement du président Tshisekedi. Le président de la RDC est venu trois fois aux USA et autres représentants du gouvernement américains se sont rendus ici, et nous continuons à venir. Nous tenons beaucoup au partenariat avec la RDC. Je suis venu écouter les priorités du premier ministre Sulvestre Ilunga. Nous avons discuté ensemble de ces priorités qui ont été tracées par le président Tshisekedi", a dit Peter Pham.

Pour l'émissaire des États-Unis, la corruption est à la base du freinage de la croissance économique de la RDC. Il annonce la volonté de son pays à apporter sa contribution dans la lutte contre la corruption afin de favoriser un bon climat des affaires permettant un afflux d'investisseurs, notamment à travers la formation de personnel. 

"La lutte contre la corruption est au centre de l’installation du bon climat des affaires afin d’attirer les investisseurs à venir contribuer à la construction de ce grand pays.

Nous soutenons tous les efforts qu’entreprennent le président Tshisekedi et le premier ministre afin de pacifier l’Est de la RDC mais également la paix sociale qui est fondée sur la prospérité. Nous restons disponibles de travailler ensemble avec la RDC. Pas seulement nous mais également nos partenaires internationaux et régionaux. La corruption empêche la croissance économique de ce pays. Nous sommes prêts à former le personnel pour la lutte contre la corruption. Nous sommes prêts à accompagner la RDC même en termes des sanctions quand elles se méritent", dit-il. 

Jordan Mayenikini

 
 

Articles similaires