RDC :Voici les indicateurs du cadre macroéconomique à fin janvier 2020 (BCC)

BCC
PAR Deskeco - 07 fév 2020, Dans Actualités

Le gouverneur de la Banque centrale du Congo, Déogratias Mutombo Mwana Nyembo, a présidé, ce vendredi 7 février à Kinshasa, la première réunion ordinaire du Comité de politique monétaire (CPM).

A l'issue de la réunion du CPM, les experts de la Banque centrale ont maintenu inchangé le dispositif actuel de la politique monétaire et tablent sur les indicateurs macro-économiques suivants au 31 janvier 2020 :

1. Selon les prévisions du Comité Permanent du Cadrage Macro-économique (CPCM), le rythme de formation de la richesse intérieure pourrait se situer à 5,4% en 2020 sur base des réalisations à fin septembre 2019.

2 L'évolution du solde brut d'opinions des chefs d'entreprise quant aux perspectives de la conjoncture économique s'est davantage creusée en janvier 2020 pour s'établir à 7,7% venant de -5, 7% en décembre 2019 alors qu'elle était à +6,2% une année auparavant. Cette détérioration est tirée par les branches "construction et service".

3. Sur le marché des biens et services, le taux d'inflation s'est établi à 0,51% en janvier 2020 contre 0,27% une année avant.

4. Au plan des finances publiques, l'exécution des opérations financières de l'Etat, incluant l'amortissement de la dette, s'est soldée par un déficit mensuel de 99,9 milliards de CDF au 31 janvier contre un déficit programmé de 41,7 milliards. Les ressources se sont chiffrées à 532,4 milliards de CDF dont 42,5 milliards tirés des opérations de Bons du Trésor de CDF contre des dépenses de 632,3 milliards. 

5. Pour ce qui est du secteur extérieur, il s'est observé une dépréciation de la monnaie nationale sur les deux segments du marché des changes. En janvier 2020, la monnaie nationale s'est depreciée de 0,65% à l'indicatif et 1,06% au parallèle contre 0,115% et 1,12% enregistrés à la même période correspondante de 2019. Au 31 janvier 2020, les taux de change indicatif et parallèle se sont situés à 1 683,88 CDF et 1 744,17 CDF le dollar américain respectivement.

6. Les réserves brutes de la Banque centrale du Congo ont atteint 1,030 milliard USD à fin janvier 2020, dégageant un niveau des réserves internationales de 792,27 millions USD, soit 3 semaines d'importations ses biens et services sur ressources propres. 

7. Dans le secteur monétaire, il est noté une baisse mensuelle de la masse monétaire de 0,90% à fin janvier 2020, expliquée par une diminution des avoirs extérieurs nets. La base monétaire s'est accrue de 4,4% en raison notamment de l'expansion du crédit net à l'Etat. Ainsi, l'encours du Bon BCC à fin janvier 2020 s'est situé à 32,0 milliards CDF, dégageant une ponction de 12 milliards de CDF par rapport à la même période en 2019.

 

Amédée Mwarabu 

 
 

Articles similaires