Félix Tshisekedi prône la coopération avec des pays émergents pourvoyeurs des capitaux

PAR Deskeco - 15 fév 2019, Dans Actualités

Intervenant ce vendredi 15 février 2019 à l’occasion de l’échange des vœux avec les ambassadeurs et chefs des missions diplomatiques accrédités à Kinshasa, le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a, entre autre, rassuré les partenaires extérieurs sur le plan de la coopération, la République démocratique du Congo continuera de plaider pour une plus grande efficacité de mécanismes de coopération au développement, avec moins de procédures et conditionnalités.

Ainsi, a-t-il précisé qu’il s’agira de mener « une réflexion stratégique vers une diplomatie de développement concrète avec des partenaires internationaux capables de contribuer à son essor intégral par la stimulation d’une croissance inclusive et une prospérité partagée par le biais des mécanismes qui facilitent l’investissement direct étranger, créateur d’emplois, les échanges, et l’accès au crédit pour le financement des projets d’intérêt commun, a souligné le premier des Congolais ».

Le chef de l’Etat a réitéré son souhait de mener une lutte contre la corruption afin de renflouer les caisses du trésor. « Comme je l’ai annoncé dans mon discours d’investiture, nous procéderons à une lutte implacable contre la corruption, l’incivisme fiscal, les tracasseries multiples, et une simplification des procédures administratives, fiscales et douanières dans les secteurs clés de la vie nationale, afin d’améliorer notre climat des affaires et créer les conditions idoines pour une meilleure attractivité internationale de la RDC », a-t-il dit.

Félix-Antoine Tshisekedi estime que la coopération Sud-Sud est un mécanisme disposant d’un potentiel de croissance élevé. Il a promis qu’elle sera accentuée, tout en promouvant “l’association d’un troisième partenaire dans le cadre de la coopération triangulaire”. «Un accent particulier sera adressé  aux pays émergents, pourvoyeurs des capitaux, situés dans l’Asie du Sud-Est, le Moyen-Orient, l’Asie centrale, et la Scandinavie », a-t-il promis.

Félix Tshisekedi a rappelé ce qu’il avait annoncé, lors de sa  récente visite de travail en République du Kenya, qu’il est en train d’étudier la possibilité d’intégration de la Rdc à la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est (CEA).« Car, la majorité des Etats membres de cette communauté sont frontaliers et connaissent un important commerce protéiforme avec nos citoyens, à l’Est du pays », a signifié le Président FASHI.

Lepetit Baende

Articles similaires