Le groupe Equity disponibilise 5 milliards USD pour soutenir le développement des PMEs en RDC et dans la région de Grands-Lacs

Equity
Conférence de presse annonçant la Mission commerciale Kenya-RDC. Ph. DESKECO.
PAR Deskeco - 12 nov 2021 07:30, Dans Actualités

Le groupe Equity disponibilise 5 milliards de dollars américains pour soutenir l'éclosion des PMEs en RDC et dans les pays de Grands-Lacs. Ce, dans le cadre de renforcement des relations commerciales entre le Kenya et la RDC par le biais d'une mission commerciale de 14 jours en RDC, entre le 29 novembre et le 13 décembre 2021.

Le CEO du groupe Equity, Dr. James Mwangi a salué les facilitations du gouvernement congolais pour la réussite de ce projet. Il a laissé entendre que les 5 milliards alloués par le groupe Equity visent à permettre le développement de 5 millions des PMEs.

"Le principe d'Equity est de veiller à ce que le partenariat soit solide. Equity a négocier avec 6 banques centrales de la région afin qu'elles puissent permettre la facilitation des transferts. Les projets visant à lancer la création de différentes usines afin de créer le développement sont très appréciés par Equity. Les 5 milliards de dollars affectés permettront à 5 millions d'entrepreneurs d'emprunter pour développer leurs entreprises. Je remercie le gouvernement congolais d'avoir facilité ce processus", explique le CEO du groupe Equity.

Equity

Dans son speech, le DG d'EquityBCDC, Célestin Mukeba a appelé les PMEs de s'enregistrer auprès de la banque afin de bénéficier des avantages qu'offrent la mission commerciale Kenya-RDC. Il a annoncé que 200 investisseurs Kenyans seront en RDC en perspective de partager leurs expériences avec leurs pairs congolais.

"Cette mission économique commerciale va faire venir en RDC, 200 investisseurs basés au Kenya qui viendront explorer les opportunités de la RDC. Il n'est un secret pour personne qu'il y a un engagement d'affaires consolidé par les deux présidents, Tshisekedi et Kenyatta. Equity qui oeuvre dans 6 pays de l'Afrique de l'ouest et centrale veut jouer un rôle majeur dans la promotion du commerce transfrontalier raison pour laquelle, nous avons été à la facilitation économique qui va se dérouler en 4 phases, à Kinshasa, Lubumbashi, Goma et Mbuji-Mayi. Il n'y a pas une quelconque exigence, il suffit juste d'entrer en contact avec la banque pour participer. Nous avons besoin d'enregistrer au moins 1000 entreprises congolaises pour la rencontre avec leurs homologues du Kenya. Ce, pour permettre le nouement des relations et partenariats d'affaires afin de permettre le développement de la RDC. EquityBCDC a une ambition claire, celle d'être le champion de la prospérité socio-économique des africains. Notre mission, c'est de pouvoir transformer les vies des populations en créant la richesse", a déclaré le DG Célestin Mukeba. 

L'ANAPI vante le climat des affaires de la RDC aux Kenyans 

Le Directeur général de l'Agence Nationale pour la Promotion de l'Industrie (ANAPI), Antony Kinzo a dressé l'état du climat des affaires et les raisons d'investir en RDC face à la délégation Kenyane.

"La présence Kényane dans le circuit économique n'est plus à démontrer. La RDC a son tour représente une grande opportunité d'affaires avec ses plus 80 millions des populations, ses 9 pays voisins, 145 territoires, ses 80 millions d'hectares de terres arables. Actuellement le climat des affaires s'améliore de plus en plus en RDC. Hier, pour créer une entreprise, c'était un parcours de combattant. Aujourd'hui, nous disposons d'un guichet unique. Il y a également la libéralisation du secteur d'assurance et les facilités qui existent sur les questions d'investissement. Je pense qu'avec l'expertise Kenyane sera très bénéfique pour la RDC", a dit Antony Kinzo.

ANAPI

Par ailleurs, le ministre de l'Industrie, Julien Paluku considère le fonds mis en place par le groupe Equity comme une bonne opportunité capable de répondre à 10% de la réalisation du plan directeur d'industrialisation de la RDC.

"Je rassure que le gouvernement congolais tient à ce vaste projet. Les 5 milliards disponibilisés par le groupe Equity est une occasion pour la RDC de rafler une bonne partie de ce montant. Déjà que le plan directeur d'industrialisation de la RDC est chiffré à 56 milliards, je considère qu'Equity est en train de répondre à 10% de ce plan qui a été dégagé par le gouvernement", a signifié Julien Paluku.

Notons que la mission commerciale Kenya-RDC mettra en évidence les opportunités de commerce et d'investissement en RDC et s'inscrit dans le cadre du programme des deux gouvernements visant à favoriser le commerce régional et à stimuler la croissance des entreprises en libérant les opportunités d'investissement en Afrique de l'Est et centrale. Elle s'inscrit dans la continuité de la collaboration entre les deux pays, forgée lors de la visite d'État du président Uhuru Kenyatta en RDC en avril, au cours de laquelle il a rencontré le  président de la RDC, Felix Tshisekedi. 

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires