RDC : Mutombo Dikembe accompagne un investisseur américain qui compte installer ses usines de montage des drones à Kinshasa

Drone
Drone civil. Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 04 nov 2021 09:10, Dans Actualités

Le ministre de l'Industrie, Julien Paluku a reçu en audience, lundi 01 novembre, M. Will Roper, un des responsables de la société américaine Volansi et ancien de pentagone qu’accompagnait l’entrepreneur congolais Mutombo Dikembe, qui compte investir en RDC, en installant ses usines de montage des drones civils à Kinshasa avant de se déployer dans les provinces.

Will Roper compte débuter son investissement en RDC le plus tôt possible. 

« Je suis très content d’être reçu par le ministre. Nous avons la vision d‘apporter la technologie la plus avancée, la technologie des drones en République démocratique du Congo. Nous comptons être opérationnels ici au Congo et nous allons commencer le plus tôt possible. On va commencer à monter les drones à partir du Congo », a indiqué Will Roper, responsable de la société Volansi, dans une traduction faite par le Congolais Mutombo Dikembe.

Pour le ministre de l’Industrie, le pays va désormais s’approprier cette technologie car, le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi veut que la RDC prenne le leadership dans tous les domaines au niveau du continent africain », a déclaré le ministre de l’Industrie Paluku Kahongya.

Il a ajouté qu’il y a des jeunes très intelligents qui attendent cette technologie des drones qui permettra à la RDC de délivrer des produits importants dans des coins très profonds où la route est très difficile. 

« Cette technologie est importante pendant que la route et le train prennent beaucoup de temps pour atteindre deux coins. Elle peut beaucoup aider sur le plan de la santé, aussi l’économie et le développement », a soutenu le ministre Paluku

Notons que la société américaine Volansi, est expérimentée dans l’Industrie des drones modernes. Son installation en RDC pourrait permettre à plusieurs domaines de bénéficier des services de ces drones modernes, notamment la santé avec le transport des médicaments. La Commission nationale électorale indépendante pourra également bénéficier de cette technologie en ce qui concerne transport des matériels électoraux pendant les élections.

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires