Sud-Kivu : la ministre des Mines Antoinette N'samba menace de retirer les agréments de traitement minier à une dizaine d'entreprises et coopératives pour exploitation illicite

Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 02 sep 2021 08:06, Dans Actualités

La ministre des Mines, Antoinette N'samba Kalambayi a convoqué dans son cabinet les sociétés et coopératives minières évoluant à Mwenga au Sud-Kivu, qui sont accusées des violations des dispositions pertinentes du Code et du Règlement Miniers. Elle a demandé à toutes ces sociétés et coopératives minières de se présenter munis de tous les documents administratifs de leurs entités respectives. C'est ce que renseigne un document du ministère des Mines exploité par DESKECO.COM. 

"Suite à plusieurs rapports relatifs à vos activités minières qui ne semblent pas cadrer avec les obligations qui vous incombent en tant que sociétés et coopératives minières, au regard des dispositions pertinentes du Code et du Règlement Miniers, je vous demande de vous présenter, munis de tous les documents administratifs de vos entités respectives, à mon Cabinet de Travail, sis 4 niveau, Hôtel du Gouvernement, Place Royal, Boulevard du 30 Juin - Kinshasa/Gombe au plus tard dans les 72 heures de la réception de la présente", dit Antoinette N'samba Kalambayi. 

La patronne des Mines menace de retirer les agréments de traitement minier aux entreprises et coopératives qui ne vont pas se présenter dans son cabinet endéans 72 heures. Notons que ce document date du 26 août 2021.  

Par ailleurs, Antoinette N'samba Kalambayi a aussi chargé le chef de division provinciale des Mines de lui faire parvenir la liste complète des autres sociétés et coopératives minières qui violent les lois et les règlements en la matière. 

"Passé ce délai, les absents se verront tout simplement retirer leur agrément en tant qu'entité de traitement ou coopérative minière. Le Chef de Division Provinciale des Mines qui me lit en copie est chargé de me transmettre la liste complète de toutes les autres sociétés et coopératives minières qui ne respectent pas les Lois et les Règlements en la matière", peut-on lire dans ce document.

Parmi ces entreprises et coopératives minières, il y a notamment : BM Global Business Sarl; Congo Blueant Minerals (CBM) Sarl et son partenaire COMIBI; Orientale Ressource Congo Sarl (CRC); Yelow Water Ressources Sarl; New Continent Mineral (NCM) Sarl; Groupe Cristal Service; Coopérative MUNGU NI JIBU; Coopérative LUTONDE; Coopérative COMIBI. 

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires