Mégestion à l'INPP : Jules Alingete demande des mesures conservatoires contre le président du conseil d'administration, le DG et deux directeurs provinciaux

INPP. Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 30 juil 2021 17:13, Dans Actualités

Les enquêtes effectuées par l'Inspection Générale des Finances (IGF) constatent la mégestion à l'Institut national de préparation professionnelle (INPP). 

En effet, l'Inspecteur général des Finances, Jules Alingete a, dans une correspondance du 29 juillet adressée à la ministre de l'Emploi, Travail et Prévoyance sociale, sollicité des mesures conservatoires à l'égard des dirigeants de l'INPP. Il a, de ce fait, cité, le Président du Conseil d'Administration, le Directeur Général ainsi que des Directeurs Provinciaux du Haut-Katanga et de Lualaba, de l'INPP.

"Vu la gravité de la mégestion et des détournements constatés à charge du Président du Conseil d'Administration, du Directeur Général ainsi que des Directeurs Provinciaux du Haut-Katanga et de Lualaba, je sollicite de votre Autorité des mesures conservatoires afin de stopper la prédation dont est victime cet Établissement public", indique la correspondance de Jules Alingete.

Les principales conclusions de la mission effectuée par l'Inspection Générale des Finances auprès de l'Institut national de préparation professionnelle (INPP) ont été réalisées durant la période allant de Janvier 2019 à Décembre 2020.

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires