RDC-IGF: Jules Alingete affirme que les détenteurs des cartes des crédits approvisionnées par le Compte général du Trésor vont au-delà du cercle politique

Jules Alingete, Inspecteur général des finances. Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 07 juin 2021 09:21, Dans Actualités

L'Inspecteur général des finances, Jules Alingete affirme que les utilisateurs des cartes des crédits approvisionnées par le Compte général du Trésor vont au-delà du cercle politique. A l'en croire, selon l'enquête de l'IGF, mêmes des personnes qui n'ont jamais été dans le gouvernement possédaient ces cartes.

"A la suite d’un contrôle de l’inspection Générale des Finances, nous avons découvert l’existence de plusieurs cartes Visa utilisées par plusieurs personnes. Il s’agit des personnes politiques, des membres du Gouvernement et même des personnes qui n’ont rien à voir avec l’Etat. Ces cartes sont liées au compte de la banque centrale et par conséquent les fonds publics. Le plus important pour l’IGF est d’obtenir la désactivation de toutes ces cartes", a déclaré Jules Alingete. 

En outre, il a déploré cette pratique qui a longtemps fait saigner les finances publiques de l'Etat.

"Cette pratique n’est pas légale. Les finances publiques dans notre pays sont régies par la loi relative aux finances publiques. Et cette dernière ne prévoit nulle part des dispositions qui autorisent de telles pratiques", a-t-il dit. 

Pour Jules Alingete, l'IGF a une tâche énorme pour déceler toutes les mauvaises pratiques enracinées dans le fonctionnement de la RDC. Il a également salué la bravoure du ministre des Finances pour avoir autorisé la désactivation de ces comptes. 

"L’IGF n’est qu’au début de son travail. La prédation financière dans notre pays a été érigée en un système de gouvernance. Nous avons une tâche énorme pour mettre fin à ce système.
Je salue le patriotisme du ministre des finances qui a autorisé la désactivation de ces comptes". 

Rappelons que par une correspondance datée du 31 mai 2021, le ministre des Finances, Nicholas Kazadi, a instruit le gouverneur de la Banque centrale du Congo, Déogratias Mutombo, d’annuler les cartes des crédits qui sont approvisionnées avec l’argent du Compte général du Trésor.

Cette mesure de l’argentier national a été dictée par les conclusions d’un rapport de l’Inspection générale des Finances (IGF) à la suite d’un contrôle de gestion effectué récemment à la Banque centrale du Congo.

En principe, ne peuvent bénéficier de ces cartes des crédits approvisionnées par le Compte Général du Trésor que le ministre des Affaires étrangères, le ministre en charge de la Coopération, le ministre des Finances et le gouverneur de la Banque centrale du Congo.

Pourtant, les inspecteurs de l’IGF ont découvert plusieurs détenteurs indus de ces cartes des crédits dont des anciens ministres et des anciens dignitaires.

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires