RDC : Matata Ponyo porte plainte contre l'Inspecteur Général des Finances, Jules Alingete

Matata Ponyo. Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 14 mai 2021 20:14, Dans Actualités

Augustin Matata Ponyo Mapon a porté plainte contre Jules Alingete, Inspecteur Général des Finances. Maitre Safari Mulume, un des avocats a saisi le procureur Général Près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe au sujet des allégations contenues dans le rapport de l’Inspection Générale des Finances (IGF) sur le parc agro-industriel de Bukanga Lonzo. 

L’avocat estime qu’il y avait dans l’intention des inspecteurs de l’IGF la volonté de nuire. Il relève par exemple qu’en lieu et place des échanges susceptibles d’offrir à la principale cible de ce rapport l’opportunité de présenter ses moyens de défense et d’en relever ses observations pour mieux rendre son rapport censé se rapprocher de la vérité, Jules Alingete a saisi le procureur général près la Cour constitutionnelle, « pour que ce dernier obtienne la condamnation à des sanctions pénales du premier ministre honoraire, en le dénonçant de façon calomnieuse sur la base du rapport susmentionné truffé des contreventé ». 

Maitre Safari Mulume rappelle aussi que Jules Alingete avait soutenu que le Premier ministre Matata Ponyo avait ouvert des comptes bancaires en Afrique du Sud et qu’il détiendrait des sociétés écran vers lesquelles des mouvements auraient été opérés  (…) « lui imputant ainsi des faits très graves et précis qui sont de nature non seulement à porter atteinte à son honneur et à sa considération, mais aussi à l’exposer au mépris de la population qui a eu beaucoup d’estime pour lui durant la périr à la tête du gouvernement de la République ».   

Dans sa saisine, Augustin Matata Ponyo Mapon cite aussi Thierry Mutombo, Désiré Wangi et Dieudonné Tutondele, tous rédacteurs dudit rapport. Ils sont aussi visés par la plainte.

Lire aussi:RDC : le Sénat rejette la demande de levée d’immunité de Matata Ponyo, l’ancien Premier ministre sort de la plénière détendu

 
 

Articles similaires