RDC-Dossier RAM : l'UNIS recommande à l'IGF d'investiguer sur le volume, l'affectation et la traçabilité des recettes déjà collectées

Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 06 mai 2021 08:38, Dans Actualités

Dans un communiqué publié ce mercredi 05 mai, "UNIS", Réseau panafricain de lutte contre la corruption dit suivre avec attention particulière la controverse suscitée par le paiement de la taxe sur le Registre des Appareils Mobiles (RAM). 

Cette plateforme de lutte contre la corruption recommande à l'Inspection Générale des finances (IGF) d'investiguer sur le volume, l'affection et la traçabilité des recettes de la taxe RAM déjà collectées.

Ci-dessous le communiqué de l'UNIS, Réseau Panafricain de Lutte contre la Corruption.

Ph. Droits tiers.

Considérant :

● Les multiples plaintes de la population sur les ponctions indigestes et restrictions imposées à leurs comptes téléphoniques ;

● L'incapacité de l'autorité de tutelle à apaiser les esprits en clarifiant le fondement légal, les objectifs et l'affectation des prélèvements liés à ladite taxe ;

● Le caractère opaque de l'attribution de ce marché public et la clé de répartition entre les parties prenantes, laissant transparaître une double bonification dans le chef des opérateurs mobiles et de l'autorité de régulation des postes et télécommunications alors qu'ils sont déjà rémunérés dans le cadre de l'exercice normal de leurs activités ;

Conscient de sa mission de Militant pour le bien-être collectif par la promotion de la transparence et de la bonne gouvernance, UNIS, Réseau Panafricain de lutte contre la corruption :

● Soutient l'initiative de la question orale Adressée au Ministre des PTNTIC pour faire toute la lumière sur cette taxe devant la représentation nationale ;

● Condamne fermement la répression de la marche organisée par la population pourrevendiquer leurs droits ;

● Invite le Gouvernement de la République Démocratique du Congo à surseoir toute limitation d'accès aux services de télécommunications imposées dans le cadre de la taxe RAM ;

● Recommande à l'Inspection Générale des finances d'investiguer sur le volume, l'affectation et la traçabilité des recettes déjà collectées. 

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires