RDC : Déogratias Mutombo donne les 3 motivations de l’abaissement de 5 points de pourcentage du taux directeur de la BCC

Déogratias mutombo
PAR Deskeco - 17 avr 2021 10:00, Dans Finances

Dans l’espace d’un mois à peine, la Banque Centrale du Congo (BCC) a abaissé son taux directeur à deux reprises pour se conformer à la conjoncture économique de la République démocratique du Congo.

C’est dans ce cadre qu’à l’issue de la troisième réunion du Comité de politique monétaire (CPM) tenue le vendredi 16 avril, la BCC a abaissé son taux directeur de 5 points de pourcentage, soit de 15,5% à 10,5%. Ce nouveau taux directeur devra être effectif dès le lundi 19 avril 2021.

Au cours de la traditionnelle conférence de presse tenue à l’issue de la réunion du Comité de politique monétaire, le gouverneur de la Banque centrale du Congo, Déogratias Mutombo, a donné les trois raisons qui ont milité à la revue à la baisse de son taux directeur.

« Avec un taux en annualisé de 4,6% en termes d’inflation, un taux directeur de 15,5% paraissait encore élevé. C’est pourquoi nous avons estimé utile de le réduire à 10,5%. Ce taux directeur entrera en vigueur le lundi prochain. Réduire cette marge de positivité entre le taux directeur de 15,5% et le taux d’inflation de 4,6% c’est une première motivation. La deuxième motivation, c’est de réduire la charge financière des banques commerciales qui viennent au refinancement auprès de la Banque centrale du Congo. Avec le resserrement de la politique budgétaire et monétaire, les banques commerciales sont pour la plupart en déficit au niveau de la réserve obligatoire dans les livres de la Banque centrale. Quand vous ne respectez pas la limite de la réserve obligatoire, vous vous exposez à des pénalités. Les pénalités sont beaucoup plus élevées que si vous empruntez à la banque centrale et vous venez combler votre déficit au niveau de la réserve obligataire. Les banques recourent au refinancement à la banque centrale pour ça. Malgré tout, avec 15,5% de taux directeur, la charge était toujours importante. Et donc, pour soulager un peu leur peine, la Banque centrale du Congo a pensé à cette réduction du taux directeur. La troisième motivation, c’est pour soutenir l’activité économique que nous opérer cette réduction du taux directeur », a expliqué Déogratias Mutombo.

Rappelons que le 12 mars dernier, l'Institut d'émission avait abaissé de 3 points son taux directeur en le ramenant de 18,5% à 15,5%. Cette décision avait été prise à l’issue de la 2è réunion du Comité de politique monétaire tenue le 12 mars 2021 sous la présidence de Déogratias Mutombo Mwana Nyembo.

« Eu égard à la bonne tenue des principaux indicateurs de conjoncture et des perspectives de ralentissement de l’inflation projetée, le Comité a décidé d’assouplir le dispositif de la politique monétaire en ramenant le taux directeur de 18,5% à 15,5%, en vue notamment de réduire le coût de refinancement aux banques », notait le communiqué de la BCC du 12 mars dernier pour expliquer les raisons de la réduction du taux directeur.

A noter qu’un taux directeur est le taux d'intérêt fixé par la banque centrale d'un pays ou d'une union monétaire et qui lui permet de réguler l'activité économique. Le pilotage de ce taux directeur est un instrument de politique monétaire, qui permet d'agir sur la vie économique d'un pays. En effet, le taux directeur influence directement le prix du crédit et de l'épargne octroyés par les banques privées qui répercutent les taux de la banque centrale.

DESKECO

 
 

Articles similaires