RDC : Kibali Gold Mine attend du gouvernement le remboursement de ses 195 millions USD perçus comme TVA

Kibali
PAR Deskeco - 03 fév 2021 08:05, Dans Mines

La société minière Kibali Gold Mine entend régler cette année avec le nouveau gouvernement qui sera mis en place un certain nombre des questions juridiques et fiscales non-résolues jusque-là dont celle relative au remboursement de ses 195 millions USD perçus par le fisc comme TVA, en souffrance jusqu’au 31 décembre 2020.

C’est le directeur général de Barrick Gold, Mark Bristow, qui l’a déclaré le mardi 2 février lors de la présentation à Kinshasa des résultats de production de Kibali Gold Mine de l’exercice 2020.

Tout en réitérant sa volonté de continuer à opérer en République démocratique du Congo, Mark Bristow a souhaité trouver au cours de cette année un terrain d’entente avec le prochain Exécutif national, outre sur cette question de la TVA remboursable, mais aussi sur certaines indues qui continuent à être prélevées de manière opportuniste dont la taxe FPI (Taxe pour promouvoir l’industrie locale) et la taxe de l’OGEFREM.

Tout aussi, Kibali Gold Mine veut créer "un partenariat plus équitable" avec le gouvernement pour la construction et l’entretien des infrastructures nationales grâce à l’application efficace de la taxe routière de FONER. En clair, Kibali ne s’explique pas pourquoi elle doit payer la taxe FONER alors que la société est engagée dans la construction des routes dans la province où elle opère, en l’occurrence dans le Haut-Uélé.

De même Mark Bristow souhaite, au cours de cette année 2021, l’engagement de toutes les parties dont le gouvernement de la République pour la mise en fonctionnalité des corridors miniers artisanaux, projet qui accuse du retard, selon lui.

A noter que la société minière Kibali Gold Mine a réalisé une production de 808.0134 onces d’or en 2020, dépassant ses prévisions de 750.000 onces d’or, malgré le contexte de covid-19.

la société attribue cette performance à l’exploitation de sa mine souterraine dont la production en minerai a atteint un niveau mensuel et trimestriel record en décembre et au quatrième trimestre 2020.

Au cours des dix dernières années, Kibali a injecté 3,4 milliards USD dans l'économie congolaise sous forme de taxes, de permis, d'infrastructures, de salaires et de paiements aux fournisseurs locaux.

Kibali Gold Mine est une co-entreprise entre Barrick Gold (45%), Anglo Gold Ashati (45%) et la SOKIMO ou l’Etat Congolais (10%).

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires