« La réintégration de la RDC dans l'AGOA est une opportunité pour les entrepreneurs », selon Noel Tshiani et Jim Ngokwey

Congo Business Network
PAR Deskeco - 19 jan 2021 08:12, Dans Actualités

Les États-Unis d'Amérique sont un vaste marché qui présente une énorme opportunité business pour les entrepreneurs congolais. Dans cette interview exclusive, DESKECO recueille les points de vue de Noel K. Tshiani, fondateur de Congo Business Network, et de Jim Ngokwey, associé gérant chez Mighty Peace Coffee, sur la récente réintégration de la République démocratique du Congo dans l'African Growth and Opportunity Act.

DESKECO : 10 ans après la réintégration de la RDC dans l'African Growth and Opportunity Act, comment peut-on capitaliser cette opportunité ?

Jim N. Ngokwey : La première étape consistera à comprendre les règles, les exigences et les produits éligibles, qui en constituent aujourd'hui plus de 6 000. Les dernières données montrent que les exportations de l'AGOA en 2020 ont dépassé 2,8 milliards de dollars. C’est donc une opportunité majeure. 

Les textiles, le matériel de transport et les produits chimiques sont actuellement les produits les plus exportés. La RDC pourrait explorer les opportunités dans ces secteurs ou rechercher d’autres industries dans lesquelles les entrepreneurs et les produits congolais ont des avantages compétitifs uniques.

DESKECO : Est-ce que la RDC a-t-elle des atouts pour vendre des produits sur le marché américain ?

Jim N. Ngokwey : Les entrepreneurs et les entreprises congolaises ont la capacité de vendre leurs produits sur le marché américain. Ce sera important pour les acteurs commerciaux intéressés d'étudier attentivement le marché, d'adapter leurs produits aux consommateurs américains et d'avoir une stratégie claire. 

Il sera aussi important d’identifier des partenaires aux États-Unis qui ont l’expertise locale et qui pourront fournir des conseils adaptés au marché américain. Quelque soit les produits ou les secteurs choisis, la compétition en Amérique sera sûrement forte, mais avec des produits de qualités, des prix compétitifs, des entrepreneurs innovants et un accompagnement stratégique, les produits de la RDC auront du succès sur le marché américain. 

DESKECO : Quels sont les préalables pour le gouvernement Congolais pour soutenir les opérateurs économiques à exporter vers les États-Unis ? 

Jim N. Ngokwey : Capitaliser sur l'AGOA, c'est s'assurer que les opérateurs Congolais comprennent le marché américain et disposent des capacités financières, humaines et des productions nécessaires pour exporter leurs produits aux États-Unis. Le gouvernement Congolais peut jouer un rôle en conduisant ou en donnant accès aux données du marché américain, en facilitant les échanges et le réseautage entre les entreprises congolaises et américaines. Des séances de formation visant à donner des informations sur les réglementations, les lois et les conditions d'éligibilité seront également importantes.

Le gouvernement peut également apporter son aide en réduisant les coûts de faire des affaires en RDC. Cela peut être accompli en améliorant les infrastructures essentielles telles que l'énergie et les routes fiables, ainsi qu'en réduisant les coûts administratifs nationaux. Relever ces défis garantira que les produits Congolais exportés vers les États-Unis pourront être compétitifs du point de vue des prix.

DESKECO : Comment Congo Business Network compte capitaliser le retour de la RDC à l'AGOA ?

Noel K. Tshiani : Congo Business Network a été créé en octobre 2018 pour identifier et connecter les entrepreneurs congolais de la diaspora et ceux qui font des affaires dans des villes telles que Kinshasa, Goma et Lubumbashi. Personnellement, je vis aux États-Unis depuis 25 ans, actuellement à New York et auparavant à Washington, D.C., Miami, Chicago et dans la région métropolitaine de Los Angeles.

Nous avons d'autres personnes dans le réseau, comme Jim Ngokwey lui-même, qui vit à New York depuis de nombreuses années et qui comprend la culture américaine tout en parlant couramment l'anglais. Nous pouvons accompagner les entrepreneurs basés en République démocratique du Congo qui ont des produits à vendre aux États-Unis en leur donnant des informations appropriées, les assister pour gagner en visibilité dans les médias visant à identifier des clients potentiels, et même des investisseurs.

DESKECO : Joe Biden prêtera serment en tant que président le 20 janvier 2021. Comment sa présidence affectera-t-elle les relations commerciales entre les États-Unis et l'Afrique ?

La présidence de Joe Biden apportera un renouveau des relations économiques entre les États-Unis et l'Afrique. Par exemple, l'interdiction de voyager qui visait les pays africains à majorité musulmane sera annulée. La politique étrangère à l'égard de l'Afrique fera l'objet d'une attention plus soutenue au sein de la Maison Blanche et du Département d'État des États-Unis que ce n'a été le cas au cours des quatre dernières années. Joe Biden sera de plus en plus désireux d'améliorer les relations économiques avec l'Afrique, notamment en visitant certains pays du continent à l'avenir pendant qu'il sera au pouvoir. 2021 est le bon moment pour les entrepreneurs africains qui ont des produits à vendre en Amérique de se positionner et de saisir ces opportunités d'affaires.

Propos recueillis par Amédée Mwarabu. 

 

 
 

Articles similaires