RDC : la présidence de la République lance des investigations  sur le dossier APLC-ACCESS BANK

Eberande Kolongole
PAR Deskeco - 18 déc 2020 11:03, Dans Corruption

Eberande Kolongele. Directeur de cabinet a.i du chef de l'Etat. Photo/Présidence de la République

La présidence de la RDC dit avoir constaté comme tout le monde la publication dans les réseaux sociaux, depuis quelques jours, d'une vidéo virale faisant état de la remise d'une somme d'argent aux personnes présentées comme préposés de l'Agence de Prévention et de lutte contre la Corruption qui est un de ses Services Spécialisés.

Dans un communiqué officiel publié, jeudi 17 décembre, la présidence de la République dit avoir lancé des investigations en vue de tirer au clair ces faits.

"La présidence de la République tient à rappeler l'attachement de son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l'Etat, à la lutte contre la Corruption et le blanchiment d'argent dont il a fait le cheval de bataille de son engagement politique. Consécutivement à cette publication, les investigations sont actuellement en cours en vue de tirer au clair ces faits qui, s'ils s'avèrent véridiques sont condamnables et exposent leurs auteurs à la rigueur de la loi", renseigne le communiqué de la présidence de la RDC signé par le directeur de cabinet a.i, Eberande Kolongele.

Pour rappel, en date du 10 décembre, l’APLC a convoqué et auditionné le DG d’ACCESS BANK de 14 à 21h00 dans le cadre de son enquête avant de lui retirer son passeport et de menacer de le garder à vue pendant 48 heures.

Refusant de cette garde à vue, le patron d’ACCESS BANK a accepté de payer une caution de 30.000 USD le même jour dans la nuit en échange de sa liberté provisoire et de compléter les 20.000 USD restants le 12 décembre.

C’est ainsi que des agents de l’APLC sont allés nuitamment le jeudi 10 décembre à 21h00 retirer les 30.000 USD au guichet d’ACCESS BANK. Une fois l’argent encaissé, que Mr Arinze a été libéré provisoirement.

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires