RDC : la société égyptienne Benya Capital va construire un réseau de 16 000 km de fibre optique

fibre optique
PAR Deskeco - 30 oct 2020 07:22, Dans Entreprises

La société égyptienne "Benya Capital" va construire un réseau de 16 000 km de fibre optique en République démocratique du Congo. Le démarrage du chantier est prévu pour 2021. La société égyptienne a présenté le tracé du projet au ministre des télécoms le 21 octobre.

Augustin Kibassa Maliba, ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles technologies de l’information et de la communication (PT-NTIC), a reçu en audience les représentants de la firme égyptienne Benya Capital. Ils lui ont présenté les différentes étapes et le tracé du réseau de fibre optique, long de 16 000 kilomètres, qu'ils vont déployer dans le pays en 2021.

Le projet de construction de ce réseau de fibre optique est le fruit d’un mémorandum d’entente signé au début du mois d’octobre à Kinshasa par le patron du secteur de Télécoms en RDC et le constructeur de réseaux d’infrastructures télécoms à haut débit.

Au terme de la réunion, Osama Qadan, le chargé des opérations de Benya Capital, a expliqué que la firme  « a donné l’aperçu général du projet de réseau de fibre optique national aux opérateurs mobiles en RDC. Nous parlons ici de transformation du numérique ».

Il a indiqué que « la phase de mise en œuvre de ce projet va commencer en 2021. Pour le moment nous sommes dans la phase finale de planification ». Osama Qadan a ajouté que la pandémie actuelle de coronavirus n’a pas aidé à une accélération des travaux durant les derniers mois.

En réalité, la Rd Congo vient d’emboiter les pas à des pays comme le Nigéria, le Kenya ou encore la Tanzanie qui sont dotés d’au moins deux stations d’atterrage, avec pour corollaire une éclosion numérique en un temps record. 

Des analystes avertis demeurent convaincus que la problématique de la deuxième station d’atterrage est donc plus une question technique que politicienne.

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires