RDC : la Belgique prolonge le projet "Yangambi Pôle Scientifique" pour permettre la finalisation de la première "tour d'Afrique Centrale" par l'Université du Gand

Belgique
PAR Deskeco - 22 oct 2020, Dans Actualités

Avec la signature de l’avenant, ce 22 octobre 2020, l’Ambassadeur du Royaume de Belgique en RDC, monsieur Johan INDEKEU, donne son accord pour la prolongation du projet Yangambi Pôle Scientifique, au service de l’homme et des forêts (YPS). La tour à flux, construite dans la réserve de biosphère de Yangambi, est opérationnelle depuis octobre, mais sera encore finalisée dans les mois à venir. Elle mesure des échanges de gaz à effet de serre entre la forêt et l’atmosphère pour permettre une meilleure compréhension de la contribution des forêts tropicales à l’atténuation du changement climatique. Avec le développement d’une plateforme de coordination scientifique, l’accès permanent et gratuit aux données sera assuré pour les chercheurs de la RDC et du monde entier.

La tour, la première dans la forêt équatoriale africaine, vient compléter, comme maillon essentiel, un réseau mondial. Son intégration dans le réseau ICOS est une reconnaissance prestigieuse.

Le projet YPS ne vise pas uniquement le développement de cette tour à flux et d’un pool scientifique de haut niveau, mais aussi la préservation de la biodiversité du réserve de Biosphère de Yangambi avec la participation des différents acteurs concernés.

Ce projet est financé par la coopération belge, mené en coopération déléguée avec l’Union européenne et réunit l'Institut congolais des études et recherches agronomiques (INERA), le Center for International Forestry Research (CIFOR), Resources and Synergies Development (R&SD), l’Ecole Régionale Postuniversitaire d'Aménagement et de Gestion intégrés des Forêts et Territoires tropicaux (ERAIFT) et l’Université de Gand. Un bel exemple de travail 
d'équipe.

Ambassade du Royaume de Belgique à Kinshasa

 
 

Articles similaires