RDC :le Comité de conjoncture économique notre un frémissement sur le marché de change

comité de conjoncture économique
PAR Deskeco - 17 sep 2020, Dans Actualités

Le Comité de conjoncture économique note un « frémissement » enregistré sur le marché de change à la suite de la légère hausse des prix de certains produits de grande consommation comme les céréales, les poissons et les légumes.

C’est ce qui ressort de l’examen de la note de conjoncture présentée par la VPM du Plan, Elysée Munembwe, au cours de sa réunion hebdomadaire présidée par le Premier ministre, Ilunga Ilunkamba, exceptionnellement le mercredi 16 septembre 2020.

Faisant la restitution de cette séance de travail, la VPM du Plan, Elysée Munembwe, a confirmé qu’outre sa note de Conjoncture de la semaine, les membres du Comité de conjoncture ont aussi traité la note d’information sur le secteur minier et celle relative à une dérogation sur l’importation du Ciment à partir du Congo-Brazzaville, présentée par la Fédération des Entreprises du Congo, FEC.

En ce qui concerne le secteur minier, il est marqué par les pertes en vies humaines, enregistrées le 11 septembre dernier dans un site d’exploitation artisanale à Kamituga dans la province du Sud-Kivu. A ce sujet, une enquête est ouverte, et le Gouvernement central a décidé de suspendre l’exploitation artisanale des minerais sur ce site. En ce qui concerne la situation des cours des matières premières, une baisse des prix de toutes les matières précieuses s’observe, excepté les prix du Cuivre et du Manganèse qui restent encore stables.

Sur la question liée à la dérogation sur l’importation du Ciment soumise par la FEC, les membres du Comité de conjoncture économique ont levé l’option de renvoyer cette problématique au niveau sectoriel.

Rappelons que dans une lettre datée du 10 septembre, le ministre du Commerce extérieur a ordonné l’importation de 100 000 tonnes de ciment gris du Congo Brazzaville alors que les producteurs de la RDC sont en sous production.

DESKECO

 
 

Articles similaires