RDC : le vice-président de la FEC/Katanga remercie la ministre de l'Economie pour son implication dans la sortie de crise des pétroliers dans la zone Sud-Est

station Lushi
PAR Deskeco - 12 aoû 2020, Dans Actualités

Les opérateurs économiques du secteur pétrolier de la Zone Sud-Est ont levé la grève ce mercredi 12 août après plusieurs réunions avec le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, le ministre ressources hydrauliques ainsi que la ministre de l'Economie nationale, Acacia Bandubola. 

Dans la foulée, Patrick Muland, vice président de la FEC/Katanga, annonce que la fourniture des produits pétroliers se déroule déjà  normalement à la surprise et la satisfaction des autorités publiques et de la population dans la zone Sud-Est, dans le Katanga et l'espace Kasaï.

"Nous avons été invité à venir à Kinshasa pour pouvoir avancer sur les préoccupations et les revendications que nous avons portées à l'autorité du ministère de l'Economie nationale en ce qui concerne le fonctionnement du secteur pétrolier. Nous avons eu des séries des réunions non seulement au niveau de la primature mais aussi au niveau du ministère de l'Economie. Après toutes ces discussions, la grève a pu être levée parce qu'il y a eu des avancées qui nous ont permis de reprendre normalement les activités sans pouvoir décapitaliser. Nous remercions Mme la ministre pour tous les efforts et la diligence qu'elle a eu dans le traitement du dossier depuis notre arrivée de Lubumbashi. Nous remercions également le premier ministre. Aujourd'hui, tout est revenu à la normal. La fourniture des produits pétroliers se déroule déjà  normalement à la surprise et la satisfaction des autorités publiques et de la population", dit-il.

Le numéro 2 de la FEC/Katanga a aussi annoncé que sa délégation a pu obtenir de ses réunions des avancées en terme des charges d'exploitation des sociétés commerciales et bien d'autres avantages pour les PMF.

"Nous avons pu avoir des avancées en ce qui concerne les charges d'exploitation des sociétés commerciales. Il y a eu une légère hausse en ce qui concerne les charges des stockeurs.  Nous avons également fait certaines concessions avec le PMF qui n'ont été ajustées à jour. Etant donné que les PMF ont été  conservés par rapport à ceux des mois antérieures. Il y a des mécanismes qui ont été mis sur pied pour pouvoir voir dans quelles mesures nous pouvons aborder ultérieurement ces questions afin de trouver des solutions", a-t-il fait savoir.

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires