RDC: Citi Bank s'engage à faire le lobbying de Kinshasa pour l'aider à accéder aux marchés financiers internationaux

sele et citi
PAR Deskeco - 05 aoû 2020, Dans Finances

Le ministre des Finances, Sele Yalaghuli, et le Directeur Général de Citi Bank, Willy Mulamba, ont signé, le lundi 03 août 2020, sur instruction du Président de la République, un contrat d’intérêt général.

Ce contrat, selon l’argentier nationale, donne mandat à la Citi Bank à aider la RDC sur deux aspects, à savoir « améliorer sa notation, car si la notation du pays n’est pas pertinente, performante ça limite l’accès du pays à des marchés financiers internationaux ; puis aider la RD Congo à accéder auprès des investisseurs institutionnels internationaux pour obtenir des financements et faire face au vaste ambitieux programme de développement du pays conformément à la vision du Président de la République ».

Depuis un temps, le gouvernement Congolais tente d’explorer d’autres sources de financement que le circuit traditionnel dominé par les institutions financières de Bretton Woods.

« Les ressources intérieures sont limitées, nous ne pouvons pas non plus seulement compter sur les bailleurs de fonds traditionnels qui sont la Banque mondiale, la Banque africaine de développement. Donc, Il faut également aller vers le marché financier traditionnel. Et c’est l’objet aujourd’hui de ce que Citi Bank va aider le gouvernement congolais à réussir ce pari », a indiqué Sélé Yalaghuli expliquant la motivation essentielle de ce contrat avec cette banque américaine.

De son coté, le Directeur Général de Citi Bank a remercié le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, et le Gouvernement congolais pour la confiance exprimée à sa banque. « Nous avons été honoré par la signature de ce contrat. Il est question pour mon groupe d’aider le gouvernement à renforcer ses capacités financières », est-t-il dit devant la presse invitée pour la circonstance.

Le patron de la Citi en RDC a invité le ministre des Finances à se mettre en relation avec les institutions financières internationales de façon à aider la RDC, dans une seconde phase, à se reconnecter au système financier international.

Plus concrètement, la Citi Bank va aider la RDC à mettre en place une feuille de route, accompagnée d’un calendrier bien précis. Pour ce faire, le ministre des Finances, dès la première semaine du mois de septembre prochain, devra avoir des échanges approfondis avec les experts de la Citi Bank en vue d’entamer la phase opérationnelle de coopération. « Aussitôt que le travail commence, c’est en moyen terme qu’on pourra avoir les effets », a  indiqué le Directeur Général de Citi Bank.

Cette cérémonie a connu la participation du Conseiller spécial en matière d’investissement du Chef de l’Etat, Jean-Claude Kabongo.

C’est depuis 1971 que la Citi Bank est implantée RDC. A ce jour, elle est la seule banque qui fait office de « correspondant » de la RDC au niveau international et par où passent toutes les transactions en devises étrangères.

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires