RDC : la production minière n’a pas été affectée par la pandémie de COVID-19, rassure le ministre des Mines

cuivre
PAR Deskeco - 29 juil 2020, Dans Mines

Au cours de la réunion de conjoncture économique tenue le mardi 28 juillet autour du Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, le ministre des Mines, Willy Kitobo, a révélé que « la production minière n’a pas été affectée par la pandémie de COVID-19 ». Bien plus, les cours des métaux se portent bien sur le marché international.

« Dans le secteur des Mines, le Ministre de tutelle a rassuré les membres du Comité de Conjoncture économique que la production minière n’a pas été affectée par la pandémie de COVID-19, et les cours de métaux se portent bien sur le marché international. Le Gouvernement Ilunkamba félicite et encourage les opérateurs miniers à produire davantage. », note le communiqué de la réunion de conjoncture économique diffusé par la Primature.

A (RE) lire: L'once de l'or atteint un niveau record de 1930,48 USD le lundi 27 juillet 2020

Les membres du Comité de conjoncture économique ont également examiné l’état de la conjoncture et la problématique des exonérations et compensations dans les opérations de dédouanement.

En ce qui concerne la note de conjoncture exposée par la VPM, Ministre du Plan, elle a révélé un ralentissement de la dépréciation du franc congolais face à la devise étrangère, grâce aux mesures prises par le Gouvernement et la Banque Centrale du Congo, a déclaré Jean-Baudouin Mayo, Vice-premier Ministre, Ministre du Budget dans son compte rendu de cette séance de travail.

Cependant, le Comité de conjoncture a noté des anticipations malheureusement sur le marché. Certains opérateurs économiques qui ont bénéficié pourtant de la suspension d’impôts dans le cadre des décisions arrêtées par le Gouvernement central pour préserver l’économie nationale des effets néfastes de la pandémie de COVID-19, ne jouent pas franc jeu puisque les prix des biens augmentent sur le marché, a fustigé le VPM Mayo.

Dès lors, le Gouvernement invite ces opérateurs économiques « au sens élevé du patriotisme », et lance le même appel à tous les acteurs politiques, sociaux et autres, afin de regarder dans la même direction pour développer le pays.

Concernant les exonérations et compensations dans les opérations de dédouanement, ce dossier sera approfondi par la VPM en charge du Plan, pour donner une situation générale détaillée sur cette question, selon la Primature.

Par ailleurs, le Comité de Conjoncture a invité les Congolais à ne pas céder à la panique, car « l’instabilité du taux de change dépend aussi pour beaucoup de l’incertitude que veulent créer certains ennemis de la nation dans l’environnement socio-politique et économique politiques du pays ».

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires