RDC : le budget mis à la disposition du ministère de la Santé à ce jour est de 2,8 millions USD pour la riposte contre le covid-19

inrb
PAR Deskeco - 25 avr 2020 10:45, Dans Actualités

Alors que le Secrétariat technique a présenté un budget de 135 millions USD depuis un mois pour ajuster la riposte contre le covid-19 en RDC, le gouvernement Ilunkamba n’a à ce jour mis à la disposition du ministère de la Santé que 2,8 millions USD pour faire face à cette pandémie.

Le gouvernement de la République a mis à la disposition du ministère de la Santé jusque-là à peine 2,8 millions USD, rapporte le compte rendu du Conseil des ministres tenu le vendredi 24 avril.

S’agissant des efforts du Gouvernement, Eteni Longondo a noté devant les membres du gouvernement : « Au total  près de 2,8 millions de dollars américains ont été mis à la disposition du Ministère de la Santé, des Hôpitaux pour la prise en charge des malades COVID-19 ; la désinfection des bâtiments de « l’immeuble intelligent » et du Palais du peuple ; La capacité d’accueil des malades actuellement de 565 lits, passera à près de 2.000 lits sous peu ; Le plan de riposte de près de 135 Millions USD proposé devrait connaître sa réalisation avec les promesses des dons et assistances en cours de réalisation ».

A cours de cette réunion du gouvernement, le ministre de la Santé, Eteni Longondo, a  aussi fait une synthèse de la situation épidémiologique COVID-19 au 24 avril 2020.

A cet effet, le ministre de la Santé publique a fait part au Conseil de données suivantes relevées à cette date : Cas confirmés (en cumul) : 394 (Ndlr : on en est à 416 cas aujourd’hui) ; 5 provinces touchées (Kinshasa 382 cas, Nord-Kivu 5 cas, Sud-Kivu 4 cas, Ituri 2 cas, Kwilu 2 cas) ; Les zones les plus touchées de Kinshasa sont celles de Gombe (93 cas) ; Binza Ozone (73 cas) ; Limete (40 cas) ; Binza – Météo (28 cas) ; Lemba (16 cas) ; Kitambo (11 cas).

En ce qui concerne le confinement de la Gombe, le Ministre de la Santé a informé les membres du Gouvernement des résultats suivants : 515 contacts ont fait l’objet de prélèvements sur les 540 listés ; 34 nouveaux cas ont été confirmés parmi les contacts et ceux qui vivent avec les cas confirmés ; 2 cas positifs ont été interceptés au niveau des barrières sur les 30 suspectés ; 12.346 ménages sur les 18. 647 ont été visités ; Plusieurs bâtiments de l’Etat et des rues ont été désinfectés.

Toutefois, le ministre de la Santé a relevé que parmi les problèmes les plus sérieux rencontrés « on peut citer la faible adhésion de la population aux mesures- barrières préconisées, consécutive à une sensibilisation peu appropriée ».

Au regard de ces résultats peu élogieux dans la riposte contre le covid-19, le premier ministre, Sylvestre Ilunga, a confirmé « sa disponibilité à accueillir nos chercheurs pour débattre de leurs approches ».

Avant même le rapport synthèse du ministre de la Santé, le chef de l’Etat, dans sa communication, a eu à interpeller l’Exécutif national sur la nécessité de consulter les chercheurs Congolais « pour trouver des solutions capables de nous mettre à l’abri des conséquences dramatiques de cette pandémie ».

A (RE) lire: Les 10 péchés du gouvernement dans la riposte contre le coronavirus en RDC

« Au regard de l’évolution de la pandémie, le Président de la République a attiré l’attention des membres du Conseil sur l’exigence de la mobilisation de tous et, en particulier de nos chercheurs pour trouver des solutions capables de nous mettre à l’abri des conséquences dramatiques de cette pandémie. Il a, au vu des dernières statistiques, manifesté sa préoccupation concernant l’augmentation rapide et inquiétante des cas de contamination », rapporte le compte rendu du conseil des ministres.

Face au coronavirus, l’OMS, le FMI et bien d’autres institutions ont conseillé aux gouvernements de mettre le maximum des moyens dès le début dans la riposte contre la pandémie. Le gouvernement Congolais a fait tout le contraire. Au début, l’Exécutif national n’a débloqué qu’à peine 1,8 million USD pour la riposte avant d’ajouter encore 1 million USD. Pendant ce temps, la proposition du Secrétariat technique du comité multisectoriel de la riposte contre le covid-19 d’un budget de 135 millions USD, présentée depuis un mois déjà, est restée lettre morte à ce jour.

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires