Covid-19 en RDC : surchauffe des prix de désinfectants hydroalcooliques à Kinshasa

désinfectant
PAR Deskeco - 23 mar 2020, Dans Actualités

Pendant que la RDC a franchi la barre de 30 cas confirmés positifs au Coronavirus, une surchauffe des prix de désinfectants hydro-alcooliques se constate dans différents supermarchés de Kinshasa. À la cité, au marché de la Liberté, tout comme au marché central, les prix des désinfectants et solution hydroalcoolique – recommandés pour stopper la propagation du Coronavirus – ont doublé voire triplé.

À N'djili, tout comme au marché de la Liberté à Masina, le désinfectant hydroalcoolique, communément appelé 22, qui se vendait à 1 300 Francs Congolais il y a une semaine, se négocie à 3 000 FC voire 3 500 FC et le masque qui se négociait à 400 et 500 FC se vend aujourd'hui à 1 200 FC.

L’annonce des cas positifs au Covid-19 ont favorisé la surchauffe sur le marché des prix de désinfectants hydroalcooliques.

Entre temps, l’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB) recommande l’utilisation de ses propres solutions Hydro-alcooliques pour l’hygiène des mains par friction en cette période de pandémie de la maladie à coronavirus. Problème, la production de l'INRB n’est pas industrielle. La vente ne se fait qu’au siège de l’établissement. Avec la montée de cas confirmés de COVID-19, il est envisagé d’étendre la production.

Cette flambée des prix de désinfectants hydroalcooliques se portent bien dans différents supermarchés de Kinshasa, en dépit de menace de la ministre de l’Economie. « Ceux des opérateurs économiques qui ne respecteront pas les dispositions légales en matière de fixation des prix seront sévèrement sanctionnés », a prévenu la ministre Acacia Bandubola, dans un communiqué dont une copie est parvenue à Deskeco.com.

Jordan Mayenikini

 
 

Articles similaires