RDC : l’OCC appelle ses agents à respecter 12 mesures pour prévenir le covid-19 au sein de l'Office

coronavirus les gestes
PAR Deskeco - 20 mar 2020, Dans Entreprises

L’office Congolais de contrôle (OCC) vient d’édicter 12 mesures à observer par ses agents et cadres pour se prémunir contre la propagation du coronavirus au sein de cet établissement public.

C’est au cours d’une réunion de crise tenue le jeudi 19 mars  par la haute direction en l’occurrence le Directeur général, Célestin Pierre Risasi Tabu, et son adjoint, Dr Isabelle Kasongo, devant les cadres et agents de l’OCC.  

Ces mesures vont du Décongestionnement des services qui accusent un surnombre de personnel avec des risques de contamination accentués à la Suspension de toutes les activités pouvant conduire à des rassemblements inappropriés (fora, matinées scientifiques, etc.),  en passant par la Mise à la disposition des huissiers et chauffeurs des kits nécessaires pour la désinfectassions des bureaux et matériels roulants.

Le staff dirigeant de l’OCC a pris ces mesures au lendemain de 13 mesures du gouvernement communiquées par le président de la république pour endiguer la propagation du coronavirus dans le pays. 

Les 12 mesures concernent :

  1. La mise en place d’un groupe restreint de travail pour permettre à l’OCC de s’assurer que tous les produits qui font actuellement objet de commerce au titre de désinfectants médicaux, ont été effectivement contrôlés par l’OCC et sont réellement conformes aux attributs annoncés par les producteurs et aux normes en vigueur ;
  2. Mise en place d’un système de shifts pour décongestionner les services qui accusent un surnombre de personnel avec des risques de contamination accentués ;
  3. Suspension des stages académiques au sein de l’Office ;
  4. Utilisation systématique du chlore pour les eaux stockées en citernes ou éventuellement dans des sceaux ;
  5. Assurance d’approvisionnement régulier en eau pendant les heures de service ;
  6. Sécurisation des agents financiers préposés au Service Caisse et à la manipulation du papier-monnaie ;
  7. Mise à la disposition des huissiers et chauffeurs des kits nécessaires pour la désinfectassions des bureaux et matériels roulants ;
  8. Sécurisation de tous les manipulateurs de différents documents de travail ;
  9. Suspension de toutes les missions de service à l’extérieur et en interne jusqu’à nouvel ordre ;
  10. Rétention à l’extérieur du pays des agents confinés pour raisons de maladie dans les pays à risque ;
  11. Suspension de toutes les activités pouvant conduire à des rassemblements inappropriés (fora, matinées scientifiques, etc.) ;
  12. Suspension des frais funéraires destinés spécialement à la location de salle.

L'Office Congolais de Contrôle (OCC), créé par l'Ordonnance-Loi no 74-013 du 10 janvier 1974, est un établissement public à caractère technique et commercial doté de la personnalité juridique et placé sous la tutelle du Ministère du Commerce.

L'OCC a pour objet d'effectuer des contrôles de qualité, de quantité et de conformité de toutes marchandises, des analyses de tous échantillons et produits, ainsi que des contrôles techniques de tous appareils et travaux. Il peut gérer et exploiter des silos, magasins généraux et entrepôts des douanes. Il peut aussi faire toutes opérations quelconques se rapportant directement ou indirectement à son activité légale, sauf des opérations d'achat en vue de la revente.

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires