RDC : Les 8 axes du programme quinquennal de Félix Tshisekedi restent intacts

PAR Deskeco - 24 juil 2019, Dans Actualités

La grande promesse du président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo, lors de son discours solennel d’investiture le 24 janvier au Palais de la nation, a été de s'engager “à ériger un Etat moderne, pacifique, démocratique et soucieux de chaque citoyen. Un État où chaque institution va jouer son rôle dans le cadre du principe de séparation des pouvoirs. Un Etat qui garantira le bonheur de tous".

Durant tout cette première mandature, DESKECO.COM va faire sienne cette belle promesse faite aux Congolais pour interpeller le chef de l'Etat. C'est le cas pour ces premiers six mois du quinquennat de rappeler au président de la République les 8 grands axes de son programme. 

En effet, Félix Tshisekedi a inscrit son action sur les 8 chantiers principaux suivants dont certains n'ont pas encore connu un début de commencement :

  1. La pacification de tout le territoire national en accélérant la lutte contre l’éradication des groupes armés qui sévissent et sèment la désolation auprès de nos populations ;
  2. La lutte contre la pauvreté par des actions sociales et une politique novatrice de cohésion nationale ;
  3. La réhabilitation et la consolidation d’un état de droit à travers des institutions solides, de proximité et équitables au service de l’emploi, de la jeunesse, de l’éducation, de la santé et de tous nos enjeux économiques et sociaux ;
  4. Une lutte efficace et déterminée contre la corruption et les anti-valeurs notamment l’impunité, la mauvaise gouvernance, le tribalisme et autres ;
  5. La promotion de la presse et des médias pour en faire véritablement un quatrième pouvoir ;
  6. La valorisation de notre capital humain par la promotion des jeunes et des femmes ;
  7. Le développement des milieux ruraux par la construction des infrastructures sociales de base pour mieux maîtriser l’exode rural ;
  8. La simplification des procédures administratives dans les secteurs clé de la vie nationale pour favoriser le climat des affaires, le développement du tourisme, la libre circulation des biens et des personnes et l’accessibilité du citoyen à tous les services de l’Etat.

Le chef de l’Etat avait promis, pour la réalisation de ces engagements, la mise en place “d’un plan coordonné de gouvernance avec des actions immédiates et déterminantes sur le plan militaire, politique, diplomatique, socio-économique, humanitaire et environnemental”.

Amédée MK

 

Articles similaires