RDC : Les 10 priorités pour faire émerger la Tech congolaise 

PAR Deskeco - 27 juil 2019, Dans Actualités

Au cours de la conférence organisée par le réseau international Congo Business Network le vendredi 26 juillet au Kin Plaza Arjaan by Rotana autour du thème : « Écosystème numérique : Quelles doivent être les priorités pour émerger la tech congolaise ?, il a été identifié plusieurs priorités pour émerger le numérique en République démocratique du Congo.

Présent à ces échanges, Freddy Pinda, un membre du collège des conseillers du président de la République en charge du numérique, a laissé entendre qu'une ébauche du Plan stratégique du numérique est en chantier et devrait identifier toutes les priorités susceptibles de développer la Tech dans le pays.

Au nombre des priorités identifiées par les participants à la conférence de Congo Business Network, l'on peut retenir les 10 suivantes:

  1. Améliorer le taux d'électrification.  La RDC a un des taux d'électrification le plus faible en Afrique soit 9%, selon la société civile, ou 15% selon le ministère de l'énergie. Ce faible taux est à la base du faible taux d'accès à internet qui est de 6% en RDC.
  2. Baisser le coût de la connexion Internet. L'accès aux services Internet reste cher en RDC. Ici, la connexion internet coûterait deux fois plus cher même que dans les pays développés.
  3. Exonérer l'importation des NTIC. Il faut payer en taxe  jusqu'à 120% du prix d'achat pour importer un téléphone en RDC.
  4. Démocratiser les services de base. Dans l'enseignement comme dans le secteur de la santé, tous les services de base doivent être à la portée de tous.
  5. Réformer le système éducatif. Il faut faire en sorte que dès le bas âge, les enfants apprennent la consommation des services internet.
  1. L'université doit offrir les compétences adaptées aux besoins des NTIC. Il faut identifier les métiers porteurs dans les NTIC et faire en sorte que les universités aient des filières qui dispensent ce genre d'enseignement.
  2. Créer une synergie entre les startups du numérique et les grandes sociétés de la place. Les banques, les Télécoms doivent rendre accessibles les API aux startups pour leur permettre de développer leur produits et services tech.
  1. Créer un Fonds pour encadrer et promouvoir les startups du numérique. Aucune banque n'offre un crédit au projet des startups en RDC. Le gouvernement devrait créer un fonds destiné à l'amorçage des startups.
  2. Assurer l'interroperabilité des acteurs. Il faut intégrer tous les acteurs notamment le mobile money, les sociétés de téléphonie cellulaire, les banques, etc.
  3. L'Etat doit être le premier consommateur des NTIC. C'est DESKECO.COM qui ajoute cette 10ème priorité. Plusieurs fois on a coupé internet en RDC mais les administrations publiques continuaient à fonctionner comme si de rien n'était. C'est la preuve que l'Etat congolais fonctionne encore comme au moyen âge. Le pouvoir public se permettait de couper internet simplement parce que lui n'utilise pas les NTIC vraiment. C'est aussi paradoxal que ça.

Amédée Mwarabu

Articles similaires