RDC: Le ministre des Mines déplore le départ de la FEC de 7 géants miniers

PAR Deskeco - 23 mar 2018, Dans Entreprises

Le ministre des Mines, Martin Kabwelulu, regrette que les sept géantes sociétés minières décident de quitter la Fédération des entreprises du Congo (FEC) après l’adoption d’un nouveau code minier par le gouvernement congolais.

Devant une vingtaine d’experts, ce mercredi 21 mars 2018, au cours du lancement des travaux de la révision du règlement minier, Martin Kabwelulu, a déploré le fait que sept géants du secteur minier aient quitté la FEC.

«Il me revient, cependant, de déplorer que ces sept opérateurs miniers viennent de quitter la corporation des miniers, représentée par la chambre des mines de la FEC, et ont formé une association indépendante contestant certaines dispositions pertinente du code minier révisé, par ailleurs profitable à la RDC. Alors je pose la question, avec qui allons-nous dialoguer dans le processus de la révision du Règlement minier ? », s’est –il interrogé.

Les travaux d’élaboration du règlement minier font suite à la promulgation du code minier, le 9 mars dernier, par Joseph Kabila.

« Le règlement minier regroupe les modalités pratiques de la mise en application du code minier. On ne peut pas tout dire dans le code minier. C’est un document détaillé qui montre comment les opérations vont se dérouler », a expliqué à ACTUALITE.CD AL Kitengie, analyste économique et stratégiste.

Les entreprises Randgold Resources, CMOC international, Glencore, Anglo Gold Ashanti, Ivanhoe Mines, Zijin Mining Group et MMG dont les grands chefs avaient rencontré Joseph Kabila, le mercredi 7 mars, accusent la FEC de n’avoir pas pu défendre leurs positions au cours des discussions sur l’actuel code minier.

Patient Ligodi

Articles similaires