Kinshasa : Narcisse Lembo et Dido Ilembwa ont laissé à la DGRK une dette de plus 5 milliards FC et 4 mois d’arriérés (Raoul Elenge)

PAR Deskeco - 13 mai 2019, Dans Actualités

Dans sa réponse à la question orale avec débat lui adressée par le député provinciale Charles Mbuta Muntu, Raoul Elenge soutient également que l’administration précédente avait laissé les arriérés de 4 mois des salaires.

«C’est le 29 février 2018 que nous sommes arrivés à la tête de la DGRK. Aussitôt investie, la Direction générale s’est investi à faire face aux enjeux majeurs de cette régie financière provinciale.  Nous avons trouvé une situation de quatre mois d’arriérées et plus de 5 milliards de Francs congolais de dettes (…)», a-t-il déclaré.

Dans la question orale avec débat, Raoul Elenge devrait expliquer les élus provinciaux de Kinshasa notamment  sur le coulage des recettes estimé à plusieurs milliers de dollars américains, sur l’existence ou non de convention extra-légale entre la DGRK et les sociétés Mino Congo et Midema etc. Le DG de la DGRK a sollicité 72 heures, soit 3 jours, pour répondre aux questions des députés provinciaux.

Narcisse Lembo et Dido Ilembwa avait été arrêtés en octobre 2017 à la suite d’une action de  Luzolo Bambi, Conseiller de l’ancien chef de l’Etat en matière de Lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent, pour détournements de fonds avant d’être relaxés de la Prison de Makala quelques semaines plus tard.

Auguy Mudiayi

 
 

Articles similaires