Kinshasa : L’ARSP sensibilise les entreprises sur l’application de la Loi fixant les modalités de la  sous-traitance en RDC

PAR Deskeco - 31 juil 2019, Dans Actualités

L’Autorité de Régulation de la Sous-traitance dans le secteur Privé (ARSP) a organisé le mardi 30 juillet 2019 à Kinshasa un atelier sur l’application de la loi N° 17/001 qui fixe les modalités de la sous-traitance en République Démocratique du Congo (RDC). Ce cadre d’échanges avait réuni les entreprises qui sous-traitent et celles sous-traitantes de 4 secteurs clés dans le domaine de la sous-traitance. Il s’agit des hydrocarbures, télécommunications, mines et infrastructures.

Pour Ahmed Kalej Nkand, Directeur Général d’Orbite Consulting  et mandataire en mines, l’objectif principal de cet atelier est de permettre à toutes les parties prenantes d’avoir une compréhension uniforme de la loi  N° 17/001 afin de faciliter sa mise en application.

« Nous avons réfléchi sur les manières de faciliter l’application de la loi N° 17/001  fixant les mesures applicables à la sous-traitance en RDC. Cette loi n’est pas appliquée pour plusieurs raisons entre autre il n’y avait pas un organe chargé de sa mise en application. C’est ce qui est fait maintenant. L’Autorité de régulation  de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP) a été créée. L’autre problème a été de la compréhension de la loi elle-même. C’est ça l’objectif de cet atelier pour que toutes les parties prenantes aient la même compréhension de la loi. », a-t-il expliqué.

Afin de faire une large vulgarisation, Ahmed Kalej Nkand compte sur les participants à cet atelier et particulièrement sur le pouvoir de la presse.

« Nous avons prévu une campagne de sensibilisation. Nous pensons qu’à partir de participants à cet atelier, le relais sera fait et nous comptons également sur la presse. », a-t-il ajouté.

La loi fixant les modalités applicables dans la sous-traitance en RDC a été promulguée en 2017. Elle stipule que tous les marchés de sous-traitances en RDC soient réservés aux seules entreprises à capitaux majoritairement congolais, promues par des congolais et dirigées au moins partiellement par des congolais. L’Autorité de Régulation de la Sous-traitance dans le secteur Privé qui doit veiller à l’application de cette loi n’a été créée que le 24 mai de l’année dernière.

Auguy Mudiayi

Articles similaires