Assemblée nationale : une centaine des députés "déçus" après la publication du gouvernement saisissent Félix Tshisekedi

Assemblée nationale. Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 16 avr 2021 08:51, Dans Actualités

Un climat de tension s'observe après la publication des membres du gouvernement Sama Lukonde. Un groupe de députés nationaux se disant « révolutionnaires » exprime son mécontentement après la publication du gouvernement Sama Lukonde lundi dernier. Ils affirment avoir été contactés pour faire partie de l’équipe gouvernementale mais qu’à leur surprise, leurs noms n’ont pas pas été repris sur la liste.

Ils affirment être une centaine. Après avoir exprimé publiquement leur désapprobation, ils menacent de voter contre le programme du gouvernement qui doit être présenté prochainement à l’Assemblée nationale. Ils ont déposé un mémorandum jeudi auprès du président de la chambre basse du parlement, Christophe Mboso qui devra le transmettre au Chef de l’Etat.

« Le collectif des révolutionnaires de l'Union sacrée était en réunion. Nous avions mis en place une commission qui devait rédiger un document pour le Chef de l'État qui est notre autorité morale. C'est ce qui est fait, aujourd'hui, nous avons terminé le document et nous l' avons transmis au Chef de l'État via notre bureau. C'est un problème interne à l'Union sacrée, nous ne pouvons pas révéler le contenu de notre document maintenant en public, la primeur du document est réservée au Chef de l'État qui est l'autorité morale de l'Union sacrée. Nous croyons bien qu’il va prendre connaissance de ce document et il va répondre. Nous tous, nous attendons que le Chef réponde à ce qui est contenu dans ce document », a dit le député Dédé Kodoro qui s'est exprimé au nom du groupe.

Ces députés nationaux font partie des pétitionnaires contre le bureau Jeanine Mabunda mais aussi contre le gouvernement Ilunkamba. Ils sont en colère après la publication du gouvernement, ils disent ne pas être récompensés à la hauteur de la lutte menée dans la requalification de la majorité parlementaire. À l'allure où évolue le climat politique au sein de l'Assemblée nationale, le gouvernement Sama Lukonde risque d'être boycotter par l'Assemblée nationale. Une situation qui va retarder le salut public attendu depuis belle lurette par le peuple congolais.

Jordan MAYENIKINI

 

 
 

Articles similaires