RDC / Procès détournement à l'EPST : les prévenus condamnés à 20 ans des travaux forcés et 100 millions des dommages-intérêts

Prison centrale de Makala. Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 26 mar 2021 09:35, Dans Actualités

Et enfin, la Cour d'appel de Kinshasa/Gombe s'est prononcée jeudi 25 mars dans l'affaire des présumés détournements au sein de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST). Au cours de l'audience qui s'est tenue à la prison centrale de Makala, la Cour d'appel a condamné le prévenu Djamba Kaombe Michel, Inspecteur Général de l'EPST et Delon Kampay, Directeur national du Service de Contrôle et de Paie des personnels Enseignants ( SECOPE),  à  la peine de 20 ans des travaux forcés pour détournement des deniers publics. 

Les prévenus sont en outre condamnés aux peines subsidiaires de : l'interdiction pour 5 ans après l'expiration de la peine, du droit de vote et d'éligibilité ; de la privation du droit à la libération conditionnelle ou à la réhabilitation ; de l'interdiction d'accès aux fonctions publiques et paraétatiques.

Les prévenus sont aussi condamnés chacun au paiement de 100 millions de franc congolais des dommages-intérêts et à la restitution des sommes détournées.

Contexte

La procédure s’est ouverte à la suite de la mission des inspecteurs de l'IGF sur le contrôle de la paie des enseignants et l’utilisation des fonds mis à la disposition du ministère de l’EPST. Au moins 17 personnes ont été citées dans le rapport publié le 18 novembre.

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires