La RDC veut se rattraper par la construction d'un terminal frontalier moderne à la "Petite barrière" de Goma

petite barrière à Goma
PAR Deskeco - 17 oct 2020, Dans Finances

Le dernier compte-rendu du Conseil des ministres renseigne que lors de son récent séjour de travail à Goma (au Nord-Kivu), le Président de la République a enregistré de diverses couches de la société la demande insistante de moderniser les terminaux frontaliers douaniers (à la Petite Barrière) entre la République du Rwanda et la RDC.

A cet effet, il a noté que la Banque Mondiale a déjà totalement financé la construction d’un tel terminal frontalier, au titre du Projet de Facilitation du Commerce dans les Grands Lacs qui a fait l’objet de l’accord conclu le 27 octobre 2015. L’objectif de ce Projet est de faciliter le commerce frontalier en vue d’augmenter la capacité de commerce tout en diminuant les coûts rencontrés par les petits commerçants et les femmes à des endroits bien identifiés et, partant, arriver à la réduction de la pauvreté.

Dans ce cadre, ajoute ledit compte-rendu, le Rwanda qui a déjà bénéficié de ce financement, a construit un poste frontalier moderne, tandis que, du côté congolais, les travaux seraient suspendus au paiement des indemnisations des populations riveraines pour expropriation de leurs propriétés concernées par les travaux et cela à hauteur d’un budget estimé à 7,4 millions de Dollars américains.

Pour ce faire, le Chef de l’Etat a chargé le Premier Ministre de réunir, sans délai, tous les ministres membres du Comité de Pilotage, pour lancer le processus de ladite indemnisation, en vue de permettre le début des travaux de modernisation de ce poste frontalier avant la fin de cette année.

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires