RDC : la Banque centrale publie ses états financiers 2019 certifiés avec un résultat positif de 7,1 millions USD

BCC
PAR Deskeco - 03 oct 2020, Dans Finances

C’est le cabinet d’audit Deloitte Services SARL qui a certifié les états financiers de l’exercice 2019 de la Banque centrale du Congo (BCC).

L’analyse sommaire des comptes annuels de l’exercice 2019 montre que le total bilantaire s’est établi à CDF 6 094 158 millions contre CDF 4 451 962 millions à fin décembre 2018, soit une progression de CDF 1 642 196 millions.

Et donc, au terme de l’exercice 2019, le résultat d’exploitation de la Banque centrale s’est clôturé avec un résultat positif de CDF 11 841 millions (7,189 millions USD au taux de change moyen de 1647 FC le dollar américain) contre CDF 52 624 millions en 2018, selon le Bilan de la BCC.

« Nous avons effectué l’audit des états financiers annuels de la Banque centrale du Congo, comprenant le Bilan au 31 décembre 2019, le Tableau des flux de Trésorerie clos à cette date ainsi que des notes comprenant des principales méthodes comptables et d’autres informations explicatives. A notre avis, les états financiers ci-joints donnent dans tous leurs aspects significatifs, une image fidèle de la situation financière de la Banque centrale du Congo au 31 décembre 2019, ainsi que de sa performance financière et de flux de trésorerie pour l’exercice los à cette date conformément aux règles et principes comptables admis en République démocratique du Congo et aux dispositions légales applicables à la Banque centrale du Congo », note le cabinet Deloitte Services SARL, donnant son opinion générale sur ces états financiers.

Ces résultats de l’exercice 2019 sont consécutifs aux effets conjugués suivants : A l’actif, l’augmentation des avoirs et créances en monnaies étrangères hors DTS, des avoirs et créances en DTS et des autres actifs, lesquels renseignent respectivement une hausse de CDF 976 162 millions (58,5%), de CDF 59 887 millions (209,0%) et de la réduction des avoirs et créances en monnaie de CDF 16 240 millions (1,3%).

Et au passif, l’augmentation des engagements en monnaie nationale de CDF 565 524 millions (22,4%), des engagements en monnaie étrangères hors DTS de CDF 81 946 millions (67,3%), des engagements en DTS de CDF 517 370 millions (37,6%) et des autres passifs de CDF 522 946 millions (825,1%) ; la réduction des provisions pour risques et charges ainsi que le résultat de l’exercice respectivement de CDF 4 806 millions (6,6%) et de CDF 40 783 millions (77,5%).

bilan bccbilan passif

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires