RDC : les promoteurs du label "Motema" s'inquiètent de l'absence de financement du gouvernement pour le projet de l'usine de montage des tablettes et smartphones

Dieudonné et Julien Paluku
PAR Deskeco - 26 aoû 2020 14:44, Dans Startups

Dieudonné Kayembe Kabukala, gérant et CEO de la marque des appareils électroniques "Motema", fabriqués par la main d'oeuvre congolaise, déplore l'opacité du ministre de l'Industrie, Julien Paluku, dans la gestion du projet des fabrications des tablettes et smartphones Motema. Il s'inquiète surtout du manque de financement promu par le gouvernement jusqu'à ce jour alors que la firme américaine "Industry Five" vient de bénéficier pour  un projet similaire de 12 millions USD du FPI (Fonds pour la promotion de l'industrie). 

Dans une correspondance adressée au ministre de l'Industrie dont une copie est parvenue à DESKECO.COM,  Dieudonné Kayembe Kabukala regrette du fait qu'après avoir travaillé ensemble avec une équipe restreinte de ce ministère pour aboutir au montage d'une usine congolaise des fabrications des smartphones, tablettes et ordinateurs, à la fin de compte, le marché serait confié à la firme américaine "Industry five".

"Mais à notre grand étonnement, quelques mois seulement après avoir achevé le travail sur le business plan de ce projet conjointement avec votre cabinet, nous avons été surpris par le parachutage des contrats avec la firme américaine industry five pour le même projet avec trop des coïncidences aussi bien au niveau de la formation de son intitulé qu'au niveau du montant censé être débloqué par le FPI pour notre compte, tout comme au niveau du nombre du personnel à employer et des objectifs connexes. Cerné de près, vous avez soumis ce projet en plein conseil des ministres au détriment des intérêts de son initiateur que nous sommes", déplore Dieudonné Kayembe Kabukala (sur notre photo avec Julien Paluku).

Ce dernier s'interroge sur le sort du projet "Motema" qui semble être placé dans les tiroirs au bénéfice d'une firme américaine. Le gérant et CEO de la marque Motema s'inquiète également sur la somme de 12 000 000$ que le ministère de l'Industrie via le FPI compte octroyer à la firme américaine "Industry five", dans un projet qui ressemble comme deux gouttes d'eau à celui des compatriotes congolais "Motema".

"Depuis lors nous ne comprenons absolument rien et plusieurs questions nous taraudent l'esprit : entre autres "qu'avez-vous fait de notre business plan élaboré sur votre instruction conjointement avec votre cabinet ? A travers différents médias et réseaux sociaux nous avons appris que vous souhaitiez octroyer à lndustry Five via le FPI la somme de 12 000 000$ pour la réalisation du projet susmentionné. De ce fait, s'agit-il du même projet ou d'un autre? Et pourquoi au temps des coïncidences ?", s'interroge-t-il.

Pour rappel, le Ministère de l’industrie avait présenté au Conseil des ministres du vendredi 13 mars 2020 sa proposition pour l’effectivité du contrat signé en janvier dernier avec la firme Industry Five qui va implanter une usine de fabrication d’outils informatiques en RDC. Selon le contrat signé entre les deux parties, la RDC doit effectuer un apport de 12 millions de dollars pour la matérialisation de ce projet. Le ministre de l’industrie, Julien Paluku avait proposé au Gouvernement que cet argent vienne du Fond pour la promotion de l’industrie. Le Conseil des ministres avait approuvé cette proposition.

motema 1motema 2

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires