Haut-Katanga : spéculation suite au covid-19, le sac de farine de maïs passe de 35.000 à 80.000 FC à Lubumbashi

farine de maïs
PAR Deskeco - 19 mar 2020, Dans Actualités

Du jour au lendemain, le prix d’un sac de farine de maïs de 25 Kg est passé de 35 000 FC  à 80 000 FC sur le marché de Lubumbashi dans la province du Katanga, a observé un correspondant de DESKECO sur place.

Cette hausse des prix intervient au lendemain du discours du Président de la République, Félix Tshisekedi, annonçant, mercredi 18 mars, des mesures pour endiguer la propagation du coronavirus dans le pays.

Dans les principaux marchés de la ville de Lubumbashi  notamment le marché central de la Kenya, il s’observe une rareté de la farine de maïs qui reste le produit le plus consommé dans cette province. Et, les rares marchands qui en disposent vendent le sac à 80 000 FC.

Certains commerçants congolais de Kasumbalesa, poste frontalier avec la Zambie, attribuent cette hausse des prix à des spéculations. Certains commerçants craignent que la RDC ferme sa frontière avec la Zambie dans le cadre des mesures d’éradication du coronavirus.

"Nous avons appris que les commerçants Zambiens ont fermé leurs magasins à cause de la maladie qu'il y a chez nous en RDC. C'est comme ça que les commerçants de chez nous ont fait monter le prix " a confié un commerçant  de Lubumbashi.

Parmi les 13 mesures arrêtées par le gouvernement pour endiguer le coronavirus, il y a le renforcement de contrôles et de surveillance aux postes d’entrée maritime, fluviale, lacustre et terrestre du territoire national. Aucune frontière n’est fermée à part la suspension, dès le vendredi 20 mars des vols en provenance des pays à haut risque.

José Mukendi

 
 

Articles similaires