1er Sommet sur les investissements à Londres : F. Tshisekedi va présenter les réformes réalisées en RDC pour améliorer le climat des affaires

Ville de Londres
PAR Deskeco - 18 jan 2020, Dans Actualités

Le président de la République, Félix Tshisekedi, va participer, ce lundi 20 janvier 2020 à Londres au Royaume Uni,  au  premier Sommet sur l’investissement entre le Royaume-Uni et l’Afrique (UK-Africa Investment Summit 2020), rapporte un communiqué de l’ambassade de Grande Bretagne en République démocratique du Congo.

Ce sommet est organisé par le gouvernement britannique  et est appelé « à créer de nouveaux partenariats durables qui génèreront plus d’investissements, d’emplois et de croissance, à même de profiter aux populations et économies africaines et britanniques », note la même source.

« Le Chef de l’Etat Congolais, Felix Tshisekedi, y représentera la République Démocratique du Congo. Durant son séjour au Royaume-Uni, il est également prévu plusieurs rencontres avec des ministres britanniques notamment le Premier Ministre Boris Johnson. En marge du sommet, il prendra également la parole sur les énergies renouvelables, et sur les reformes planifiés par le Gouvernement congolais pour améliorer le climat des affaires en RDC », indique le même communiqué.

À l’invitation du Premier ministre Boris Johnson, ce Sommet va réunir des représentants des milieux économiques britanniques et africains, des responsables et délégations de toute l’Afrique, des institutions internationales et de jeunes entrepreneurs.

Le Royaume-Uni entend prouver, à travers cette rencontre, qu’il est « le partenaire de choix des nations africaines en matière d’investissement, offrant une expertise mondialement reconnue dans le domaine de la technologie et de l’innovation ».

La conférence aura lieu dans la ville de Londres, « la plateforme numéro un des échanges internationaux pour les entreprises africaines ».

« Le Royaume-Uni est ouvert au commerce avec la RDC. Nous allons permettre aux entreprises du Royaume-Uni et de la RDC de profiter plus facilement des opportunités de commerce et d'investissement. Nous voulons des partenariats mutuellement bénéfiques qui vont au-delà de l'aide et attirent des investissements de qualité pour stimuler la croissance et créer des emplois », a déclaré Paul Arkwright, chargé d’affaires du Royaume-Uni en RDC en prévision de ce sommet.

Amédée Mwarabu

 
 

Articles similaires