"Le projet Deziwa incarne une stratégie de la Gécamines de redevenir un acteur minier de rang international", Albert Yuma

Mines
PAR Deskeco - 16 jan 2020, Dans Actualités

Le président du Conseil d'administration de la Gécamines, Albert Yuma, qui n'a pas fait le déplacement de Kolwezi où a été lancé le mercredi 15 janvier le projet SOMIDEZ, joint-venture signée en 2017 et détenue par la Gécamines (49%) et le groupe china nonferrous métal Compagny (51%), a fait lire un message en son nom pour l'occasion.

« Peut-être d'ailleurs, un jour se souviendra-t-on de cette journée, ce mercredi 15 janvier 2020, où, ensemble deux entreprises appartenant à leur état, et ayant à ce titre les mêmes objectifs stratégiques en faveur d'un développement économique et social durable et partagé pour l'ensemble des parties prenantes, ont permis, grâce à un partenariat radicalement différent de ceux ayant prévalu par le passé, d'engager la RDC sur le chemin de la reconstruction de son potentiel industriel minier (...) », a-t-il dit.

Albert Yuma a aussi profité de cette occasion pour répondre à ses détracteurs comme PCA de la Gécamines.

« On nous interpelle souvent, et je dois dire moi plus souvent que les autres, quand on ne nous calomnie pas : « Monsieur le PCA, qu’avez-vous fait de toutes ces années? Quels sont vos résultats ? » Eh bien les voilà nos résultats! Vous les avez concrètement devant vous. Mais comme nous allons vous l’expliquer, ce partenariat avec CNMC représente bien plus en termes d’espoirs pour GECAMINES qu’une usine nouvelle et moderne dont elle serait l’actionnaire minoritaire », explique Albert Yuma dans son discours lu par son représentant.

880 millions de dollars américains, c’est l’investissement global de ce projet minier. Cette bagatelle proviendra de la partie chinoise, China Nonferrous Metal Mining (Group) Co., LTD (CNMC).

Le potentiel minier de ce site est de 4,5 millions de tonnes de cuivre et 420 000 tonnes de cobalt. Dans la concession de Deziwa, la seule mine verte à grande échelle des réserves prouvées, les minerais seront exploités dans la mine à ciel ouvert et traités par les procédés hydro-métallurgiques, pour atteindre une production de 80 000 tonnes de cuivre cathodique par an et de 8 000 tonnes de cobalt contenu dans l’hydroxyde de cobalt brut par an.

CNMC, en sa qualité d’investisseur, apporte non seulement les fonds, mais aussi la technique la plus avancée d’exploitation et concentration. Comme toute entreprise minière, Deziwa s’engage à assumer ses responsabilités sociétales.

Stanis Bujakera Tshiamala

 
 

Articles similaires