Ecroulement d’un silo à Kinshasa: La perte est estimée à plus d’un millions de USD

PAR Deskeco - 29 aoû 2018, Dans Actualités

La perte matérielle qu’a causée l’écroulement d’un silo d’usine de fabrication de farine de froment de la société FAB Congo, le mardi 28 août 2018, pourrait dépasser un million de USD, selon les premières indications. L’accident a touché deux entreprises et un centre de santé catholique Moyi Mwa Tongo situé à la 4ème rue/Limete. Plusieurs emplois sont également  menacés vu le niveau des dégâts constatés.

L’écoulement de ce silo, capable de contenir plusieurs milliers de tonnes de son de blé, a causé d’énormes dégâts matériels et de pertes financières difficiles à évaluer. Selon les premières indications, l’entreprise FAB Congo est obligée d’arrêter momentanément sa production vu le niveau des dégâts. Le deuxième silo, lui,  présente également des fissures qui ne permettront pas à la société de continuer sa production comme d’habitude. Deux autres petits silos se trouvant juste à coté ont également cédé. La reconstruction uniquement de ces ouvrages pourrait avoisiner le million USD.

Un autre bâtiment touché est celui de l’entreprise de fabrication des serviettes en plastique Congo prospère. La production est aussi à l’arrêt en attendant l’évacuation des sons de blé qui couvrent une bonne partie de l’entreprise.  

Situé derrière cette usine de production de farine de froment, le bâtiment abritant les services de radiologie, d’imagerie médicale et autres du centre de santé a subi d’énormes dégâts comme le reconnaît le médecin directeur, Arthur Ngoy.

«Nous avons complètement perdu ce bâtiment qui abrite plusieurs services. Nous avons aussi perdu tout le matériel de Radio, d’imageries médicales et autres.  Non seulement que l’achat de ces matériels demande beaucoup d’argent, il faut noter aussi que toutes ces activités ne vont plus fonctionner pendant quelques moments. Et tout ça, sont des pertes difficiles à évaluer pour le moment », a indiqué Arthur Ngoy.

Sur le lieu, un travailleur qui a requis l’anonymat a affirmé à DESKECO.COM que l’argent de la paie des agents pour le mois d'août était également enfui sous les décombres.  

«Nous étions prêt pour payer les agents ce mardi quand les incidents sont arrivés. Tout l’argent est resté enfoui sous la masse des sons de blé. Mais avec des vas-et-viens  des personnes qui sont entrées à l’intérieur de nos locaux, il est difficile de savoir si on va retrouver cet argent totalement », ajoute-t-il.

La reconstruction de l’entreprise de production des farines de froment FAB Congo, celle de la société de fabrication des serviettes hygiénique Congo Prospère et du centre de santé ‘Moyi Mwa Tongo’ pourrait dépasser un million USD. Ceci sans compter les pertes en terme de fonctionnement (paie de différents fournisseurs, les commandes, la marchandise en cours de livraison, autres paiement de factures, etc).

Willy Akonda Lomanga/ desk Eco

Articles similaires