RDC : le DG de l'OGEFREM, Patient Sayiba prend la tête de la présidence de l'Union des Conseils des Chargeurs Africains (UCCA)

Patient Sayiba, DG de l'OGEFREM. Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 20 avr 2021 18:20, Dans Actualités

Le Directeur Général de l'OGEFREM, Patient Sayiba Tambwe a pris le flambeau de la Présidence de l'Union des Conseils des Chargeurs Africains (UCCA) ce mardi 20 avril.  C'était au cours de la Cérémonie d'ouverture cet avant-midi à Kinshasa, par le Chef de l'État Félix Tshisekedi, des travaux de la Conférence Internationale axée sur la mise en oeuvre de la Zone Économique de Libre Échange Continental Africaine (ZLECAf).

Dans son speech devant les délégations de 19 États membres de l'UCCA, le DG Patient Sayiba, a rappelé l'objectif principal de la tenue de ces assises.

"Il est donc évident qu’on ne peut pas évoquer le libre-échange sur le continent africain sans penser aux Conseils des Chargeurs qui sont censés être aux premières loges dans la mise en
œuvre de ce processus. L’objectif ultime poursuivi par les Conseils des Chargeurs, dans la gestion du fret, est de
promouvoir le commerce extérieur de nos Etats, en impactant favorablement à la baisse les prix à la consommation ; bref, rendre compétitives les économies des Etats ; ce qui rencontre à bien d’égards l’objectif de la ZLECAF", a déclaré Patient Sayiba.

Et de préciser : 

"Dans ce contexte, l’organisation de cette Conférence internationale, en marge de la 12ème Assemblée Générale de l’UCCA, tombe donc à point nommé, car un des objectifs poursuivis est justement de mettre en avant l’importance stratégique pour tous les pays africains à ratifier l’Accord portant création de la ZLECAf, afin de pouvoir bénéficier des avantages qui en découleront. D’autre part, il sera question de démontrer que les craintes et/ou menaces redoutées par certains Etats sont en réalité sans incidence négative majeure sur leurs économies et leurs finances publiques".

Pour Patient Sayiba, les assises de cette Conférence internationale, organisées en marge des réunions statutaires de l’UCCA, constituent donc naturellement le cadre indiqué permettant d’émettre des pistes de connexion et d’harmonie, ainsi que de collaboration entre nos actions et les conditions d’exercice optimal de la Zone de Libre Echange, principalement sur
les choix prioritaires des étapes d’intégration.

Il pense également à la possibilité de suppression des visas pour les opérateurs économiques et autres citoyens, à la définition des produits échangeables et à la fixation des prix standards des transports en fonction du mode de transport requis.

Ph. Droits tiers.

Rappelons que 37 pays ont déjà
ratifiés l’Accord sur la ZLECAf contre seulement 22 en 2019. Il y a lieu de constater que sur les 37 pays ayant déjà ratifié l’Accord de la ZLECAf, 17 sont membres de l’UCCA et il en reste encore 02 à qui, le DG Patient Sayiba, à un appel solennel pour satisfaire à cette exigence.

Ces assises organisées conjointement par l'OGEFREM et l'UCCA ont connu la participation de plusieurs délégations composées de 19 Etats membres de l'UCCA qui séjournent à Kinshasa pour ces travaux qui se clôturent le vendredi 24 Avril 2021.

Jordan MAYENIKINI

 
 

Articles similaires