RDC : La Banque centrale identifie 4 facteurs de risque pesant sur les finances publiques au 2e trimestre 2021

Réunion du Comité de politique monétaire
PAR Deskeco - 17 avr 2021 08:50, Dans Finances

Le compte du Trésor a fini le premier trimestre 2021 avec un solde excédentaire de 9,6 milliards de CDF alors qu’à la période correspondante de 2020 l’Etat Congolais était déficitaire, selon l’Institut d’émission.

Cependant, au cours de ce deuxième trimestre de l’année, la Banque Centrale du Congo craint que 4 facteurs de risques n’exercent une forte pression sur les finances publiques de la République démocratique du Congo

Dans le lot de ces facteurs des risques, l’Institut d’émission cite la faible mobilisation des recettes, l’arrêt des émissions des Bons du trésor, l’accroissement des paiements en procédure d’urgence et l’exécution des dépenses liées aux frais aux frais d’installation du gouvernement.

Tout aussi, la BCC indique que le ralentissement de l’activité économique observé en 2020 et les avances perçues par le Trésor auprès des miniers d’un import de 262,7 milliards de CDF devraient peser sur les rentrées de recettes attendues à cette échéance fiscale du mois d’avril courant.

A noter qu’au premier trimestre 2021, les recettes publiques ont été mobilisées à hauteur de 2.052,0 milliards de CDF (992,7 millions USD au taux budgétaire de 2067 FC le dollar américain) contre des dépenses de l’ordre de 2.042,4 milliards de CDF.

DESKECO

 
 

Articles similaires