Kinshasa : "Magloire Kabemba m'a dit places-moi à la DGRK et tu auras autant par mois", révèle Godé Mpoyi

Godé Mpoyi, président de l'Assemblée provinciale de Kinshasa. Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 09 avr 2021 09:15, Dans Actualités

La guerre au sein de l'Assemblée provinciale de Kinshasa est loin de finir. Après les échecs des projets de déchéance des tous membres du bureau, son président Godé Mpoyi a fait une révélation sur deux députés provinciaux signataires des pétitions.

Il révèle, main sur cœur, que les députés Ruffin Bayimbudila et Magloire Kabemba ont tenté sans succès de le corrompre afin d'occuper des postes au sein du gouvernement provincial et à la Direction générale des recettes de Kinshasa (DGRK).

"Les honorables Bayimbudila, je jure sur mon honneur, est venu me voir avec le collègue Kabemba Magloire. L'honorable Magloire m'a dit places-moi à la tu auras autant par mois. Ils voulaient entrer au gouvernement et ils m'ont fait une révélation ce jour-là", a dénoncé Godé Mpoyi Kadima au cours de la plénière de ce jeudi.

Contexte

Le mardi 30 mars, les députés provinciaux de Kinshasa qui ont adhéré à l'Union sacrée avaient déposé la pétition contre le président du bureau de l'Assemblée provinciale, Gode Mpoy Kadima. Ils lui reprochaient notamment la faible production législative depuis le début de la législature alors que plusieurs propositions et projets d'édits remplissent les tiroirs de son bureau ; l'inefficacité de l'assemblée provinciale vis-à-vis de l'exécutif provincial de Kinshasa qui s'observe à travers notamment le blocage de certaines questions adressées aux membres de celui-ci, la non prise en compte des recommandations de l'assemblée provinciale adressées à l'exécutif, l'absence de considération de l'assemblée provinciale par les membres de celui-ci.

Après examen et vote, 33 députés provinciaux sur 36 ont voté contre la pétition le visant. De ce fait, Godé Mpoyi Kadima est resté à la tête du bureau.

Auguy Mudiayi

 
 

Articles similaires