Bukangalonzo : des tonnes de maïs perdues parce que non récoltées, constate une mission parlementaire

Ph. Droits tiers.
PAR Deskeco - 07 avr 2021 12:13, Dans Actualités

Les députés Chérubin Okende, Ados Ndombasi, Eliezer Ntambwe et Auguy Kalonji se sont rendus mardi au Parc Agro Industriel de Bukanga Lonzo. Ils ont rencontré les responsables du site, les acteurs de la société civile et certains agents du ministère de l’agriculture. Ils ont constaté que 1500 hectares de maïs ont été plantés. Les 70 000 tonnes sont quasiment à l’abandon parce que non récoltées. 

« Il fallait respecter le calendrier agricole. La moissonneuse ne peut prendre les tiges que quand elles sont débout, 30 à 40% de la production seront perdus. Nous risquons de perdre des centaines d’hectares. C’est depuis trois semaines que ces maïs devraient être récoltés. Il suffit d’une pluie pour perdre l’essentiel », a dit à ACTUALITE.CD le député Ados Ndombasi.

Et d’ajouter:

« Je crois qu’il y a un vrai sabotage qui se passe pour ce qui est de Bukanga-Lonzo. Il y a une entreprise canadienne qui veut racheter Bukanga-Lonzo pour y planter du cannabis pour des recherches médicales. Ils disent que ce sol n’est pas fertile, c’est faux! »

Il propose que le gouvernement refinance le complexe agricole de Bukanga-Lonzo. Un rapport sera rédigé et déposé au bureau de l’Assemblée nationale. 

Début mars 2021, le ministère de l’agriculture annonçait la production de 6000 tonnes de maïs après transformation de la première récolte effectuée à la relance du Parc fin 2020. Cependant, il affirmait que la minoterie construite pour le besoin de la cause est moyenne  pour supporter la capacité de stockage. A cet effet, le ministère de l'agriculture rassurait que le reste va être traité à Kinshasa à la minoterie de Buamanda.

 
 

Articles similaires